Espaces naturels

talus_baltard_013

Le talus du Baltard   Le talus Jean Monnet   Un patrimoine arboré

Outre le bois de Vincennes et les bords de Marne, Nogent est entouré d’espaces naturels et bénéficie d’un important patrimoine vert et arboré.


Le talus du Baltard

Ce talus est composé en majorité d’acacias et d’érables. La plupart de ces arbres sont issus de semis naturel. L’entretien est limité à un fauchage lorsque cela est nécessaire. Les branches sont broyées sur place et utilisé comme paillis.


Le talus Jean Monnet

talus_jean_monnet-14Sa première partie se laisse envahir tranquillement par les herbes sauvages et les olygonacées, pour finir en sous-bois. On peut y voir des variétés comme des acacias, érables, merisiers, frênes… Des ronces recouvrent ce lieu. Après fauchage du talus des tas de bois sont laissés sur place pour favoriser la venue de la faune.

Une source y a été découverte et une mare y a été creusée. Cette eau est constamment renouvelée. Dans ce milieu naturel, l’installation d’un pigeonnier a permis de fidéliser les pigeons qui y trouvent une nourriture saine, de concentrer les déjections, de réguler les naissances en retirant les œufs et de stopper le nourrissage sauvage.


Un patrimoine arboré remarquable

Avec plus de 2 000 arbres d’alignement sur les voies communales et un total de 3 598 arbres sur l’ensemble de la ville, Nogent possède un patrimoine important et remarquable. 60 espèces différentes d’arbres sont recensées parmi lesquelles, les incontournables platanes et des tilleuls sur les grands boulevards. Dans les rues étroites, des hibiscus sur tige, des acacias boule, des poiriers d’ornement sont plantés.

talus_parc_dagobert_005À noter l’arbre à papier situé dans le jardin de la Maison de la famille qui se pare de fleurs orange. Au square du Vieux Paris se dresse un magnifique hêtre pourpre pleureur, un séquoia toujours vert agrémente le square Leclerc. Le stade Sous la Lune est bordé d’immenses platanes quasi centenaires.

Tous les ans, une vingtaine d’arbres sont plantés pour combler certains alignements qu’ils soient communaux ou départementaux. La plantation d’arbres en isolé est de plus en plus fréquente. Toutes les placettes ou trottoirs spacieux sont progressivement plantés comme la placette rue Charles V où se trouve un magnifique hêtre pourpre.