Le fleurissement

fleurs-10

De pleine terre ou aérien, le fleurissement est assuré par les agents des espaces verts qui se fournissent auprès de producteurs, la Ville ne possédant pas de serre municipale.

Le fleurissement de pleine terre est changé deux fois par an. Une même importance est donnée au fleurissement printanier (tulipes, jacinthes, pensées, primevères…) et à celui d’été qui annonce les beaux jours. Le fleurissement est souvent paillé pour économiser l’eau et l’apparition des herbes indésirables. Quelques massifs de chrysanthèmes sont plantés à l’automne. Pour favoriser la biodiversité, depuis plusieurs années, les massifs d’annuels sont accompagnés de vivaces, d’arbustes. Un arrosage automatique facilite la gestion d’économie d’eau en arrosant au petit matin. Chaque installation est pourvue d’un pluviomètre, qui permet une meilleure prise en compte de la consommation d’eau.

Afin d’apporter une harmonie, une attention particulière est portée sur le fleurissement aérien installé sur les candélabres, pergolas, mâts ou passerelles. Le fleurissement hors sol est important visuellement dans les endroits qui ne permettent pas d’avoir des espaces verts en pleine terre.