Le Grand Paris

grand-paris

Le Grand Paris a vocation à penser la ville de demain, durable, inventive et solidaire. Il fera de l’Île-de-France une métropole du XXIe siècle attractive. S’inscrivant dans la durée, à l’horizon 2030, cette métropole devra prendre en compte la lutte contre le dérèglement climatique. Une ville durable consomme moins et mieux, elle est le lieu de la sobriété, de la protection des espaces naturels et de l’amélioration du cadre de vie.

Le Grand Paris, c’est aussi l’opportunité de développer le logement sur le territoire. L’augmentation des loyers et des prix de l’immobilier empêchent un nombre croissant de ménages de se loger. Il faut donc construire plus, au bon endroit et à des prix adaptés au budget des Franciliens.


Paris Métropole

grand-paris1Paris Métropole, syndicat mixte créé en 2009, est un lieu de travail commun, d’échange et de convergence entre tous les niveaux de collectivités (communes, intercommunalités, départements, région) de toute la zone urbaine capitale. Il aborde globalement les enjeux métropolitains en s’affranchissant des périmètres administratifs tout en tenant compte des compétences de chacun et appréhende la construction métropolitaine selon un périmètre ouvert, et sur un principe de polycentrisme et de diversité des territoires.

Depuis le 1er janvier 2016, avec la création de la MGP, une nouvelle organisation régit l’aire métropolitaine du Grand Paris, sur laquelle interviennent plusieurs niveaux de collectivités :
603 communes, 12 établissements publics territoriaux, 17 grands EPCI dans leur périphérie, la Métropole du Grand Paris ainsi que les Départements et la Région.

Beaucoup de sujets communs à toutes ces collectivités sont aujourd’hui en débat. Paris Métropole, syndicat d’études et de projet, constitue pour ces collectivités et leurs habitants le lieu privilégié où le dialogue s’organise, les propositions émergent, et où l’avenir se prépare.
Il accompagne les évolutions institutionnelles, en fait une évaluation et anticipe leurs effets.

parismetropole.fr


Le Grand Paris Express

logo-sgpLe Grand Paris Express est un projet stratégique pour le devenir de l’Île-de-France : le prolongement et la construction de 200 km de lignes de métro pour relier les territoires de la région.
societedugrandparis.fr

L’association Orbival, un métro pour la banlieue, fêtera ses 10 ans d’existence le 16 novembre 2016 au Pavillon Baltard. Son but est de soutenir, promouvoir et accompagner des projets de transport en commun sur le département du Val-de-Marne (prolongement de lignes existantes ou futures, création de nouvelles lignes,…) dont en priorité la réalisation des lignes du Grand Paris Express. Dernièrement, elle était présente, durant la tenue de l’enquête publique de la ligne 15 Est, sur les marchés et fêtes locales des villes qui seront traversées par cette future ligne, dont Nogent.
Le journal de l’association Orbival – avril 2016 – à télécharger


Les contrats de développement territorial (CDT)

Les contrats de développement territorial (CDT) ont été définis dans la loi du 3 juin 2010 relative au Grand Paris, modifié par la loi du 18 janvier 2013 relative à la mobilisation du foncier public en faveur du logement. Ils mettent en œuvre le développement économique, urbain et social de territoires définis comme stratégiques, et en particulier ceux desservis par le réseau de transport public du Grand Paris.

Le CDT Paris Est entre Marne et Bois a été signé le lundi 21 décembre 2015 par Jean-François Carenco, préfet de la région d’Île-de-France, préfet de Paris, les présidents du Conseil départemental du Val-de-Marne et de la Communauté d’agglomération de la Vallée de la Marne, Christian Favier et Jacques JP Martin, les maires du Perreux, Gilles Carrez, de Neuilly-sur-Marne, Jacques Mahéas, de Rosny, Claude Capillon, de Neuilly-Plaisance, Christian Demuynck et de Fontenay, Jean-François Voguet. Ce CDT concerne une population de plus de 210 000 habitants et 70 000 emplois.

Les CDT sont une première étape de la construction territoriale du Grand Paris. Ils permettent une concertation entre l’État et les élus en matière de stratégie territoriale. Ce contrat s’inscrit dans le « cluster de la ville durable », à proximité de la cité Descartes. Il vise à concilier l’arrivée des transports, à développer la construction de logements, à définir une stratégie de développement économique innovante et pourvoyeuse d’emplois tout en préservant le cadre de vie. Sa stratégie de développement est guidée par quatre grands axes : accroître l’offre de transports ; impulser des dynamiques économiques innovantes au bénéfice des populations de l’Est parisien ; conforter l’attractivité résidentielle du territoire avec la construction diversifiée et équilibrée de logements ; faire de « Paris Est entre Marne et Bois » une vitrine de la ville durable.

Le développement du numérique et la mise en réseau d’équipements de proximité au service des citoyens permettront d’appuyer cette stratégie de développement ; tout comme la promotion touristique de son territoire aux portes de Paris.