[Covid-19] Toute l’actualité en direct liée à la crise sanitaire

Publié le 22 février 2021

[Covid-19] Décisions sanitaires concernant les activités sportives (mise à jour le 20 avril 2021)

Activités sportives individuelles, en extérieur, dans des établissements recevant du public ou encore coaching à domicile ; il n’est pas toujours facile de comprendre ce qui est autorisé ou non. Les tableaux suivants, édités par le ministère chargé des Sports, vous aiguillent sur les décisions sanitaires prises depuis le 8 avril 2021.

 

Cliquer pour agrandir

 

Cliquer pour agrandir

 

Cliquer pour agrandir

 

___________________________________________________________________________________

[Covid-19] Accueil assuré au profit des enfants âgés de trois à seize ans des personnels indispensables à la gestion de la crise sanitaire (mise à jour le 7 avril 2021)

Les clubs de loisirs de Nogent sur Marne sont fermés pendant la nouvelle période de vacances scolaires et ce jusqu'au 25 avril.

Néanmoins, un accueil sera assuré au profit des enfants âgés de trois à seize ans des personnels indispensables à la gestion de la crise sanitaire.

Le ministère de l’Éducation nationale a également informés ce week-end de l’évolution des critères d’accueil de ces enfants, comme suit :

- S’ajoutent au niveau de la région Ile-de-France, les enfants des personnels RATP et SNCF.

- Les enfants pourront également être accueillis si l’un des deux parents ne fait pas partie de la liste. Pour ce, un justificatif professionnel devra être fourni par le parent dont la profession figure sur la liste des métiers prioritaires (carte professionnelle, fiche de paie, etc.). De plus, le second parent devra fournir une attestation sur l’honneur de l’absence d’une autre solution de garde ou un justificatif de son employeur attestant de la nécessité d’occuper son poste en présentiel ou en télétravail.

Ainsi, les familles répondant à ces critères et souhaitant inscrire leurs enfants pendant les vacances scolaires du lundi 12 au vendredi 23 avril, devront adresser les justificatifs nécessaires et préciser les jours d’inscriptions souhaités par mail à accueil.mdlf@ville-nogentsurmarne.fr. Après vérification, un mail de confirmation sera envoyé.

Durant cette période, le service de restauration ne sera pas assuré, un panier repas froid et un goûter devront donc être fournis par les familles.

La journée de club de loisirs sera facturée au tarif habituel, quant à la pause méridienne, elle ne sera pas facturée.

Pour le moment, la ville prévoit un accueil unique au sein du groupe scolaire Léonard de Vinci, 2 ter rue Jacques Kablé.

En fonction de l’évolution du nombre d’enfants inscrits, une nouvelle proposition de regroupement pourrait être mise en place. Le cas échéant, une nouvelle communication sera adressée.

Horaires d’accueil : du lundi au vendredi, de 7h30 à 19h (accueil du matin de 7h30 à 9h15 et départ échelonné dès 17h).

Les enfants scolarisés dans les écoles privées pourront également bénéficier de cet accueil selon les mêmes modalités.


[Covid-19] Nouvelles mesures sanitaires concernant le sport (mise à jour au 3 avril 2021 à 22h)

Dans le prolongement des annonces du Président de la République de mercredi dernier, est paru au journal officiel de ce jour (03/04/2021) un nouveau décret modificatif du décret n°2020-1310 du 20 octobre 2020 prescrivant les mesures générales nécessaires pour faire face à l'épidémie de covid-19 dans le cadre de l'état d'urgence sanitaire :
https://www.legifrance.gouv.fr/jorf/id/JORFTEXT000043327303

Le ministère chargé des sports a également publié un communiqué et un nouveau tableau de déclinaison concernant l'application des mesures sanitaires que vous pouvez retrouvez ci-dessous :

"Suite aux annonces du Président de la République, Jean-Michel BLANQUER, ministre de l’Éducation nationale, de la Jeunesse et des Sports, et Roxana MARACINEANU, ministre déléguée chargée des Sports, détaillent les nouvelles mesures qui entrent en vigueur pour le sport à partir du samedi 3 avril 2021 à minuit.

L’aggravation de la situation sanitaire conduit le gouvernement à généraliser à toute la France hexagonale, les mesures de restrictions déjà en vigueur dans 19 départements* et à adapter le calendrier scolaire et mettre en place l’enseignement à distance pour les élèves à partir du 5 avril.

*couvre-feu à 19h, télétravail systématique, commerces fermés selon la liste déjà définie, pas de déplacement inter-régionaux après le 5 avril sauf motif impérieux, pas de déplacement en journée au-delà de 10km du domicile sauf motif impérieux.

Toutefois, l’activité sportive, considérée comme une nécessité pour le bien-être physique et psychique de chacun, est préservée. Aussi la pratique sportive individuelle reste possible en extérieur tant dans l’espace public que dans les équipements sportifs de plein air, sans limitation de durée mais dans un rayon de 10 kilomètres autour de chez soi, dans le respect du couvre-feu (de 6h à 19h) et muni d’un justificatif de domicile.

Les publics prioritaires que sont les sportifs de haut niveau, les sportifs professionnels, les publics en formation professionnelle, les personnes en situation de handicap et celles bénéficiant d’une prescription d’activité physique adaptée restent autorisés à utiliser l’ensemble des équipements sportifs (clos et couverts comme de plein air).

Pour la pratique sportive des mineurs

Considérant que l’activité physique et sportive est indispensable pour notre jeunesse et soucieux d’apporter des solutions aux familles pour prendre en charge les enfants en plein air, de manière organisée, encadrée et sécurisée dans cette période marquée par les vacances scolaires, le gouvernement a autorisé la pratique en extérieur uniquement et dans le respect de la distanciation, qu’elle se déroule dans l’espace public ou dans les équipements sportifs de plein air. Toutefois, le couvre-feu (dans toute la France) et la limitation à 10 km autour du domicile devront être respectés.

Pour la pratique sportive des majeurs

La pratique sportive reste possible dans l’espace public comme dans les équipements sportifs de plein air dans le respect de la distanciation mais sans limitation de durée. Elle est toutefois limitée dans un rayon de 10 kilomètres autour du domicile et soumise au respect du couvre-feu.

Pour les publics prioritaires

Les publics prioritaires suivants : sportifs professionnels, sportifs de haut niveau et autres sportifs inscrits dans le Projet de performance fédéral, personnes en formation universitaire ou professionnelle, personnes détenant une prescription médicale APA et personnes en situation de handicap reconnu par la MDPH ainsi que l’encadrement nécessaire à leur pratique, conservent l’accès à l’ensemble des équipements sportifs (plein air et couverts).

Ils seront autorisés à déroger au couvre-feu dans le cadre de leurs déplacements pour accéder aux équipements sportifs (avec attestation obligatoire).

Concernant les éducateurs sportifs

Les éducateurs sportifs conservent l’autorisation à déroger au couvre-feu, uniquement au titre de leur activité professionnelle, c’est-à-dire pour encadrer les sportifs professionnels, sportifs de haut niveau ou personnes en formation professionnelle.

Les autres activités des éducateurs devront s’effectuer dans le respect du couvre-feu.
Les coachs privés peuvent également poursuivre leur activité professionnelle à l’extérieur uniquement dans le respect des horaires de couvre-feu (19h à 6h). »

Télécharger le tableau des mesures sanitaires pour le sport


[Covid-19] Nouvelles mesures du décret n°2021-384 du 2 avril 2021

Dans le prolongement des annonces du Président de la République de mercredi dernier, est paru au journal officiel de ce jour un nouveau décret modificatif du décret n°2020-1310 du 20 octobre 2020 prescrivant les mesures générales nécessaires pour faire face à l'épidémie de covid-19 dans le cadre de l'état d'urgence sanitaire.

Retrouvez aussi ci-dessous la liste des professionnels dont les enfants peuvent être accueillis dans les pôles d'accueil :


[Covid-19] Nouvelles mesures gouvernementales (31 mars 2021)

Mercredi 31 mars 2021, le Président Emmanuel Macron a annoncé une extension des mesures renforcées déjà en vigueur à l’ensemble du territoire de France métropolitaine.

Elles seront appliquées dès samedi 3 avril au soir, et dureront pendant au moins quatre semaines, soit jusqu’au 1er mai 2021.


Notre centre de vaccination devient le 1er du 94 [mise à jour le 26/03/2021]

Reconfinement en Île-de-France [mise à jour le 22/03/2021]

Le gouvernement a décidé de reconfiner 16 départements dont ceux de l’Île-de-France à partir du 19 mars 2021, pendant 4 semaines.


[Covid-19] Où se faire dépister à Nogent, avec ou sans rendez-vous ? [mise à jour le 16/03/2021]

Centre de recours, laboratoires, pharmacies… sont autant de lieux à Nogent-sur-Marne où vous pouvez vous faire dépister contre la Covid-19.


L'AMF a diffusé, le 18 février 2021, une synthèse des informations qui leur ont été communiquées par le ministère de la santé dans le cadre du comité technique vaccination.

Compte tenu des changements rapides durant cette crise sanitaire, nous mettrons à jour cet article régulièrement.

Indicateurs de suivi de la campagne vaccinale 

Quelques chiffres au 25 février 2021 :

- Au total depuis le début de la campagne de vaccination :  un peu plus de 4 000 000 d’injections ont été réalisées (en cumulant premières et deuxièmes injections) et près d’un 1 400 000 personnes ont reçu les deux injections de vaccin.
- 5% des personnes de plus de 18 ans ont reçu au moins une injection de vaccin et 2,5% ont reçu les deux injections.
- 80% des résidents d’EHPAD ou d’USLD ont reçu au moins une injection de vaccin.
- 27% des personnes âgées de plus de 75 ans ont reçu au moins une injection de vaccin.
- 26% des professionnels et intervenants de santé ont reçu au moins une injection de vaccin.
- 12 000 000 de français sont aujourd’hui éligibles à la vaccination : consulter la liste des personnes éligibles à la vaccination sur : https://www.sante.fr/cf/centres-vaccination-covid.html
- 5 600 000 doses de vaccin ont été reçues depuis le début de la campagne de vaccination.

Mise en place des tests salivaires

- Le ministère de la santé a fait le choix de recourir à ces tests uniquement pour les élèves des écoles primaires et non pour ceux  des collèges et lycées pour lesquels les tests antigéniques, dont les résultats sont connus en moins de 15 minutes, restent recommandés.
- Les tests ont commencé dans les écoles de la zone A, ils débuteront la semaine prochaine dans les écoles de la zone C puis la semaine suivante dans les écoles de la zone B.
- Les municipalités souhaitant réaliser ces tests dans les écoles doivent se rapprocher du Rectorat en charge de l’organisation de ces tests. Une circulaire est en cours de rédaction pour préciser les modalités d’organisation de ces tests dans les écoles.
- La population ciblée, c’est-à-dire les enfants allant à l’école primaire, représente 6 000 000 de personnes et l’objectif est de réaliser 300 000 tests salivaires hebdomadaires.
- Les résultats sont connus dans un délai de 12 à 24 heures.

Point sur le lancement de la vaccination avec le vaccin AstraZeneca

- Le vaccin est désormais disponible en ville pour les personnes de 50 à 64 ans à risque de forme grave de coronavirus.
- 30 000 médecins de ville (18 000 généralistes et 12 000 spécialistes – principalement des médecins du travail), répartis de manière homogène sur le territoire, se sont déclarés volontaires pour vacciner auprès de leur pharmacie de référence (cela représente 11 200 pharmacies).
- 500 000 doses ont été livrées pour cette vaccination par les médecins de ville.
- 1 334 000 doses sont attendues la semaine prochaine : 500 000 livrées lundi, 134 000 livrées mardi et 700 000 livrées dimanche.
- Les pharmacies sont approvisionnées à hauteur de 1 flacon de 10 doses de vaccin par médecin et disposent de 2 flacons supplémentaires pour les médecins souhaitant se réapprovisionner.
- 20 000 médecins ont passé commande pour un ou deux flacons de vaccin (12 500 ont passé commande pour un flacon et 7 500 pour deux flacons soit 27 500 flacons commandés au total).
- Pour les personnes n’ayant pas de médecin traitant ou de médecin à proximité de leur domicile, la vaccination se fera dans les centres de vaccination : un centre par département sera dédié à cela. Le ministère de la santé doit prochainement nous communiquer la liste des centres ciblés  (il s’agit de centres qui fonctionnement déjà pour les professionnels de santé).
- Au regard des dernières études scientifiques concernant l’efficacité du vaccin sur les personnes âgées de plus de 65 ans, le ministère de la santé a saisi la Haute Autorité de Santé afin de savoir si le vaccin AstraZeneca pourrait être désormais utilisé pour ce public-là. Le retour de la HAS est attendu pour le début du mois de mars.

Déploiement de la campagne et prochaines grandes étapes 

PFIZER :
- Aujourd’hui les vaccins sont utilisés dans les EHPAD via le flux A (c’est-à-dire les officines de pharmacie auprès desquelles s’approvisionnent habituellement les EHPAD et les USLD) pour les secondes injections ainsi que pour le rattrapage des résidents qui ne s’étaient pas fait vacciner lors du 1er passage. La dernière livraison prévue par ce flux A pour les secondes injections s’échelonnera sur les trois prochaines semaines, puis le ministère de la santé proposera de nouvelles modalités d’organisation.
- La livraison par le flux B (c’est-à-dire les établissements pivots – il s’agit des établissements hospitaliers qui reçoivent les vaccins) continue pour approvisionner les centres de vaccination. En mars : 800 000 doses par semaine seront livrées et en avril : 10 000 000  de doses sont attendues.

MODERNA
- 932 000 doses seront livrées en mars : 372 000 doses le 8 mars et 560 000 doses le 22 mars.
- 1 700 000 doses devraient être livrées en avril.
- Les modèles d’allocation des doses par région seront prochainement communiqués par le ministère.

JOHNSON & JOHNSON
- L’autorisation de mise sur le marché pourrait intervenir le 11 ou le 12 mars avec des livraisons programmées en avril.
- Un travail est en cours pour définir les recommandations vaccinales ainsi que les modalités de réparation des doses de vaccin.
- Il s’agit d’un vaccin à une seule injection avec une conservation à -20 degrés  puis -2 -8 degrés pendant 3 mois.

Point sur les centres de vaccination 

- 1 200 centres de vaccination sont en activité au 25 février 2021 avec environ 71 rendez-vous quotidiens en moyenne.
- Le ministère de la santé estime que 900 000 rendez-vous pour des premières injections peuvent être ouverts pour le mois de mars.
- 50% de ces rendez-vous ont été ouverts sur le mois de mars et 85% de ces rendez-vous ouverts et réservés pour la première semaine de mars.
- Ces pourcentages diminuent pour les dernières semaines de mars, les centres de vaccination ouvrent progressivement les rendez-vous pour des premières injections, selon le ministère de la santé, afin d’être certains de pouvoir planifier les secondes injections.
- Une montée en charge des centres de vaccination est prévue progressivement ainsi que la création de centres de vaccination plus importants.
- Le ministère de la santé réfléchit à dégager de nouveaux moyens en ressources humaines afin de soulager les personnels actuellement mis à disposition par les collectivités locales pour travailler dans ces centres de vaccination puisque ces derniers seront amenés à fonctionner dans la durée.

Défiler vers le haut