Communiqué du maire > les élections municipales, fin septembre 2020 ?

Publié le 20 avril 2020

Jacques J.P. Martin, premier vice-président de l’AMIF (Association des maires d’Île-de-France) est intervenu sur BFM concernant les élections municipales 2020 [mise en ligne le 20 avril 2020]

Je tiens tout d’abord à remercier l’ensemble des maires en exercice de leur dévouement sans faille.

Ils sont au cœur du dispositif de confinement et ils préparent une sortie de cette crise avec le Gouvernement et les services de l’État.

Ils demandent que le 2e tour des élections municipales se tiennent en fonction d’un strict respect des dispositions sanitaires, dans la deuxième quinzaine du mois de septembre 2020.

***

Jacques J.P. Martin, premier vice-président de l’AMIF (Association des maires d’Île-de-France), était interrogé ce matin sur BFM concernant les élections municipales qui ont fait l’objet d’ordonnances particulières telles que celle de proroger les mandats en cours pour faire face au Covid-19.

« Les maires se sont tous engagés, sans faiblesse, pour accompagner localement les mesures prises par le Gouvernement. Comme toujours dans notre pays, lorsque l’essentiel est en jeu, l’union sacrée est au rendez-vous. »

Le maire de Nogent-sur-Marne a d’abord remercié, au nom du président de l’AMIF, les maires d’Île-de-France pour leur totale implication dans la mise en œuvre des mesures destinées à privilégier dans une première phase le confinement et les mesures barrières. Ils ont informé et accompagné leurs concitoyens en assurant la mise en œuvre de plans de continuité de l’action publique, avec l’aide précieuse des agents territoriaux volontaires, en incitant et participant à la mise en place de chaînes de solidarités locales.

Il a ensuite souhaité rendre hommage aux élus et aux assesseurs qui ont tenu les bureaux de vote du 1er tour des municipales et qui, pour certains d’entre eux, ont été touchés par le virus. Quelques-uns en ont même, depuis, perdu la vie. Nous avons une pensée pour eux et pour leur famille.

Les adhérents de l’AMIF et de l’AMF (Association des maires de France) se sont impliqués totalement pour organiser et assurer dans les meilleures conditions le bon fonctionnement des services publics de proximité.

Concernant les élections municipales qui se sont arrêtées à la fin du 1er tour, les associations de maires souhaitent que soient confirmés les résultats du 1er tour pour celles et ceux qui ont été élus le 15 mars 2020, ainsi que soient pris en compte les résultats conduisant à un ballotage pour les autres.

Ils demandent au Gouvernement, en fonction de l’évolution de la situation au plan de la santé publique, que le 2e tour de ces élections puisse avoir lieu dans la deuxième quinzaine de septembre pour clore l’élection municipale de 2020 dans des conditions démocratiques acceptables par tous. (Ceci suppose que les mandats en cours soient prorogés jusqu’à la fin du mois de septembre).

***

À LIRE AUSSI L’ARTICLE PARU DANS LA LETTRE DES MAIRES DE FRANCE (mars/avril 2020)

Défiler vers le haut