Compteur d’électricité Linky : respecter la volonté des usagers !

Publié le 22 mai 2018

Le compteur communicant d’électricité Linky est en cours d’expérimentation sur deux communes du Val-de-Marne par le concessionnaire Enedis.

Suite à de nombreuses questions posées par des Nogentais, le maire Jacques J.P. Martin, qui est aussi président du Sipperec (Syndicat intercommunal de la périphérie de Paris pour les énergies et les réseaux de communication), syndicat partenaire d’Enedis pour le déploiement futur des compteurs dits intelligents, a demandé à Enedis de respecter la volonté des usagers dans leur choix d’accepter ou non l’installation de Linky chez eux.

ATTENTION : le refus d’installation d’un usager ne pourra être pris en compte que si le compteur est installé dans l’habitation et non dans une colonne montante d’immeuble.

Il informe que le syndicat a émis un vœu portant sur les points suivants : l’accompagnement lors de l’installation et l’absence d’action coercitive en cas de refus de l’installation du compteur Linky par un particulier, l’accès des autorités concédantes à l’ensemble des données issues du compteur Linky et le maintien de la lisibilité tarifaire.

> Vœu du Comité syndical relatif au déploiement du compteur communicant d’électricité Linky à télécharger (pdf-130 Ko)

> Prestations de relève en cas de refus de pose de Linky / Bureau Sipperec du 17 mai 2018 (pdf-130 Ko)

En cas d’inquiétudes relatives aux éventuels risques sanitaires liés à Linky, l’État a commandé des études aux agences suivantes : l’Agence nationale des fréquences (ANFR) et l’Agence nationale sécurité sanitaire alimentaire nationale (ANSES). Elles confirment que la transmission de signaux CPL (courant porteur en ligne) utilisés par le compteur Linky ne conduit pas à une augmentation du niveau de champs électromagnétiques ambiant et qu’il y a une très faible possibilité d’engendrer des effets à court ou long terme. Au vu de ces études, le président du Sipperec considère que « les craintes sanitaires de certains sont tout à fait exagérées et que ce compteur ne présente pas de risque à priori pour la santé« .

> À lire : Point d’ensemble sur le compteur Linky (pdf-900 Ko)

sipperec.fr

Défiler vers le haut