1. Accueil
  2. /
  3. Cadre de Vie
  4. /
  5. Gestion du risque de...

Gestion du risque de crue : réunion le 8 avril

Publié le 7 avril 2019

En janvier et février 2018, Nogent a été largement impactée par la crue de la Marne. L’Île des Loups, le Port, le Chemin de l’Île de Beauté et des habitations en bordure de Marne ont été inondés entraînant des dégâts plus ou moins importants sur les biens mobiliers et immobiliers. Certains habitants ont été confrontés à des coupures d’électricité qui les ont obligés à quitter leurs domiciles.

Il est impossible de se battre contre des phénomènes naturels susceptibles de se reproduire. Les services municipaux, conformément aux engagements du maire, ont défini depuis des priorités à court terme : la lutte contre la vulnérabilité électrique et la sensibilisation de la population au risque inondation.

La Ville s’est renseignée sur les possibilités de mise en place d’un barrage au niveau du Chemin de l’Île de Beauté et de la promenade. Mais la Gemapi (Gestion des milieux aquatiques et prévention des inondations) relève de la compétence de la Métropole du Grand Paris et l’implantation d’ouvrages de protection contre les inondations nécessite l’aval des services de l’État. Il a donc été décidé de s’attacher prioritairement aux problèmes électriques, des études ont été menées par Enedis et le Sipperec.

TROIS PRIORITÉS POUR L’ALIMENTATION ÉLECTRIQUE

Jacques J.P. Martin, maire de Nogent-sur-Marne et président du Sipperec, a mobilisé ses responsables et ceux d’Enedis pour trouver des solutions destinées à maintenir la distribution électrique dans la plupart des habitations des bords de Marne.

Équiper les postes de capteur d’eau connectés

Les quatre postes les plus exposés aux crues ont été équipés par Enedis de capteurs d’eau connectés. Ils permettent de mettre en sécurité chaque ouvrage au moment le plus opportun, de limiter les impacts liés aux coupures d’électricité, de faciliter la gestion de crise avec les acteurs externes par une communication précise des interventions, d’assurer une meilleure planification des équipes pour la remise en service.

Modifier l’architecture des circuits de distribution

Lors de la crue 2018, 158 personnes situées en zones non inondées ont été privées d’électricité, leurs propriétés étant desservies par les mêmes réseaux que les zones inondées. Pour éviter ce type de situation, Enedis a étudié la création d’un point de coupure supplémentaire. Le coût de l’opération est estimé à 72 500 € H.T et supporté par Enedis.

Mettre en place des points d’alimentation provisoire

Un scénario expérimental est proposé par Enedis qui mène une étude préalable pour identifier des points d’alimentation électrique provisoire. À partir des coffrets non inondés, possibilité de poser des structures, type branchements aériens, permettant de positionner une source d’énergie utilisable par les habitants.  Cela éviterait l’usage de groupes électrogènes.

S’ÉQUIPER ET SENSIBILISER

Des moyens supplémentaires

Les services de la Ville ont participé aux réunions d’après-crue organisées par la Préfecture. Cela a permis aux différents acteurs d’échanger sur la gestion de crise, les difficultés rencontrées et les moyens ou dispositifs à mettre en œuvre pour être plus efficaces.
Les besoins en matériels supplémentaires ont été identifiés et le Plan Communal de Sauvegarde a été actualisé (annuaire de crise, plateforme d’envoi des SMS, lieux d’implantation des passerelles…).

Sensibiliser la population

La Ville doit assurer la sécurité de la population et lui apporter assistance, elle a aussi un rôle majeur dans la sensibilisation au risque. Beaucoup de Nogentais se sont sentis démunis face à la crue de 2018. Certains avaient oublié que leur habitation était en zone inondable et que des précautions devaient être prises. Le service environnement travaille sur la culture du risque.

Une convention a été signée avec l’Établissement Public Territorial de Bassin Seine Grands Lacs afin d’installer 19 repères de crue (1910 et 1924) sur 10 sites de la Ville. Ils seront posés dans le courant du mois d’avril.

Réunion publique

Les Nogentais-e-s sont invité-e-s à une réunion publique, par Enedis et la Ville, pour discuter des travaux à réaliser, lundi 8 avril 2019 à 19h30, salle polyvalente du groupe scolaire Victor Hugo.

La gestion du risque est l’affaire de tous, aussi bien de la Ville que de la population. Il est nécessaire d’anticiper le risque, de s’y préparer et d’avoir toujours à l’esprit que l’eau peut revenir.

Infos auprès du service environnement : 01 43 24 63 18

Voir aussi la page Crues de la Marne

Scroll Up