Conférence sur l’art : Kupka, du symbolisme à l’abstraction

Kupka, du symbolisme à l’abstraction, par Charles Gaultier de la Réunion des Musées de France.

Frantisek Kupka (1871-1957), tchèque de naissance et parisien d’adoption il traverse le chemin artistique et intellectuel du symbolisme et du fauvisme et invente l’abstraction dont il est l’un des pères fondateurs, avec Kandinsky et Malevitch. Une exceptionnelle rétrospective lui est consacrée au Grand Palais.

L’œuvre de Kupka est l’une des plus radicales et ambitieuses du XXe siècle. Le peintre a nourri son art d’un vaste champ d’études allant de la botanique à l’ésotérisme et aux découvertes scientifiques de son temps. C’est ce mélange de sources techniques, picturales et musicales qui l’ont conduit progressivement à abandonner la figuration au profit de formes détachées des références au réel. Notre conférencier s’interrogera sur ce peintre solitaire, refusant l’appartenance à tout mouvement pictural au milieu d’une époque marquée par les écoles et les bandes d’artistes, et sur les stratégies promotionnelles qui font, ou défont, la réputation d’un artiste dans cet écosystème si particulier qu’est le « monde de l’art ».

Mardi 15 mai 2018 à 20h30 / Carré des Coignard – 150, Grande Rue Charles de Gaulle

Participation : 5 €

 

 

Lieu : Carré des Coignard

Défiler vers le haut