Évidences, carrefour d’émotions de 3 artistes

Du 02/03/2018 au 18/03/2018

Chantal Urrien, peintures

« Quand je commence une toile, une énergie intense m’envahit… L’acrylique sèche vite, cela m’oblige à travailler rapidement, à aller à l’essentiel, à simplifier et c’est ce qui donne de la force à ma peinture. Enfin, comme une évidence, vient l’apaisement, le bonheur, je sais que j’ai terminé et n’ai qu’une vie : recommencer. » Chantal Urrien

Marie-Eve Piel, peintures

Élève de Pierre Belvès durant son adolescence,  Marie-Eve Piel est revenue à la peinture après une carrière d’enseignement des Lettres. Les sujets, non prédéfinis, viennent à elle au hasard des rencontres et s’imposent comme des évidences. Particulièrement sensible à la lumière, elle y trouve une issue, un espoir qu’elle cherche à retranscrire et à transmettre dans des tableaux.

Anne Duverger, sculptures

Avec l’argile ou encore le papier, Anne Duverger transcrit ses émotions et insuffle la vie et le mouvement, laissant entrevoir par les équilibres souvent instables de ses sujets, la fragilité des êtres. Lorsque la forme émerge enfin, elle travaille et cherche en faisant varier la lumière, jusqu’à ce que la présence de son sujet s’impose comme une évidence.

Du vendredi 2 au dimanche 18 mars 2018 (entrée libre, du mardi au dimanche de 15h à 19h)

Carré des Coignard – 150, Grande Rue Charles de Gaulle

Lieu : Carré des Coignard

Défiler vers le haut