Jazz et musiques électroniques

Panorama sur le jazz et les musiques électroniques par Olivier Pernot, journaliste et auteur > Suivi d’une rencontre avec Etienne Jaumet, saxophoniste et claviériste.

Dès l’apparition des synthétiseurs, à la fin des années 1960, des pianistes de jazz s’emparent de ces nouvelles machines. Herbie Hancock, Joe Zawinul ou Chick Corea inventent alors un jazz moderne, synthétique, fusion. Plus tard, d’autres jazzmen, comme Erik Truffaz ou Nils Petter Molvaer, nourrissent leur musique de sonorités électroniques. En juste retour, la musique électronique s’est inspirée du jazz, que ce soit la scène techno de Detroit (Underground Resistance, Jeff Mills…), le courant trip-hop européen (Jazzanova, The Cinematic Orchestra) ou la famille deep house des deux côtés de l’Atlantique. Olivier Pernot éclaire les liaisons entre jazz et musiques électroniques. Auteur d’un ouvrage sur la French Touch, il rencontre le saxophoniste, claviériste et ingénieur son, Etienne Jaumet dont le troisième album Huit regards obliques va bientôt sortir .

Samedi 18 mai 2019 à 15h.

La Petite Scène – Scène Watteau 

Entrée gratuite / sur réservation au 01 43 24 63 30.

Lieu : La Petite Scène - Scène Watteau

Défiler vers le haut