Solidarité avec le peuple libanais

Publié le 6 août 2020

Nogent-sur-Marne entretient des liens d’amitié (charte) avec la ville de Jezzine au Liban et la fédération des villes du Sud Liban.

Mise à jour le 12 août 2020 : CAGNOTTE SOLIDAIRE EN LIGNE

une cagnotte solidaire est ouverte en ligne sur la plateforme leetchi.fr

Pas besoin de s’inscrire pour participer ! C’est simple et sécurisé.


Suite à la double explosion, mardi 4 août, au port de Beyrouth qui endeuille le Liban, les secours se mobilisent.

La France donne l’exemple par l’envoi de trois avions de vivres et matériels sanitaires avec, en plus, ce jeudi (6 août) le déplacement du président de la République.

Les sapeurs pompiers français sont mobilisés. Une première équipe de spécialistes des catastrophes climatiques a été envoyée à Beyrouth dès aujourd’hui (6/08). D’autres suivront pour accompagner leurs collègues libanais.

Les recherches de victimes encore actuellement prisonnières des décombres se poursuivent avec rapidité.

Les sapeurs pompiers volontaires, de leur côté, lancent un appel pour une subvention d’urgence Liban.

La Ville de Nogent-sur-Marne préconise de s’adresser à la Croix Rouge Libanaise par le biais de la Croix Rouge Française pour les dons que les Nogentais seraient amenés à faire.

Par ailleurs, le drapeau libanais a été mis en berne sur le balcon de l’Hôtel de Ville en mémoire des victimes.

Source : Le Parisien

Une catastrophe à caractère chimique : l’horreur au port de Beyrouth

Jacques JP Martin, maire de Nogent, s’exprime :

« Qui a intérêt à assassiner le Liban qui vient d’accueillir près de deux millions de réfugiés majoritairement syriens ? L’enquête qui vient d’être lancée pourra, je l’espère, clarifier les responsabilités.

Devant l’impuissance d’une classe politique indigne et incapable de trouver une résilience. Une classe politique qui se dispute entre intérêts personnels et intérêt général au lieu de proposer aux habitants multiconfessionnels un avenir digne de leur brillante histoire. La Syrie, l’Irak, l’Iran se disputent déjà la dépouille sous les yeux d’une communauté internationale muette, aveugle, et même complice.

La France a des responsabilités historiques avec le pays du Cèdre. Merci au Président de la République d’envoyer des secours et de se rendre à Beyrouth. Nous devons être présents aux côtés de nos amis et frères libanais dans le drame qu’ils vivent et les appeler à plus de responsabilités. Les dégâts dans le centre-ville, où se trouve le Parlement, et dans le quartier à majorité chrétienne Achrafieh qui surplombent le port sont considérables.

Toutes nos condoléances notamment pour les innocents qui viennent de perdre la vie en étant les victimes d’inavouables et coupables enjeux. »

 

Communiqué de l’Association des maires d’Île-de-France (Amif)

L’ Amif soutient l’initiative de la Région et invite les maires d’Île-de-France a rejoindre le collectif « Élus engagés pour la reconstruction de Beyrouth

La terrible explosion qui a dévasté la capitale libanaise hier soir nous a touchés en plein cœur tant les liens entre la France et le Liban sont étroits,  anciens et sincéres. C’est un pays avec lequel nous partageons de nombreuses histoires communes.

L’Amif a décidé de soutenir l’initiative de la Région Île-de-France qui, par la voix de sa présidente Valérie Pécresse, a annoncé la création d’un collectif « Élus engagés pour la reconstruction de Beyrouth ». Ce collectif sera présidé par Patrick Karam, vice-président de la Région. Il aura pour mission de financer et de superviser la reconstruction d’équipements publics et de logements à Beyrouth. en lien avec l’association humanitaire ACTED (association de solidarité internationale qui répond aux besoins humanitaires des populations dans les situations de crise).

« Devant Beyrouth dévasté, l’Amif apporte son total soutien à ses habitants et relaye l’initiative de la Région ». insiste Stéphane Beaudet, président de l’Amif.

L’Amif tance un appel aux maires de l’Île-de-France, qui le souhaitent, afin qu’ils rejoignent ce collectif et apportent leur contribution à cette levée de fonds qui permettra la reconstruction de Beyrouth. Pour adhérer, il suffit d’adresser un mail à l’adresse suivante : collectilpourBeyrouth@iledefrance.fr

Défiler vers le haut