Solidarité > la Ville s’engage pour le Liban

Publié le 28 août 2020

Après la terrible explosion qui a endeuillé la ville de Beyrouth le 4 août 2020, Jacques J. P. Martin a répondu à l’appel du « collectif d’élus engagés pour la reconstruction de Beyrouth avec ACTED. »

Courrier de la Région Île-de-France adressé aux élus le 27/08/2020 (pdf- 146 Ko)

Ainsi, il s’est engagé, en tant que maire de Nogent, à apporter un soutien financier en proposant l’attribution d’une subvention de 15 000 € à l’ONG ACTED (dans l’attente du prochain conseil municipal), visant à permettre la reconstruction de la capitale libanaise et de venir en aide aux sinistrés.

Dès l’annonce de la catastrophe, Jacques JP Martin a immédiatement réagit en déclarant « Qui a intérêt à assassiner le Liban qui, après avoir accueilli de très nombreux réfugiés palestiniens, vient d’accueillir près de deux millions de migrants majoritairement Syriens ? La France a des responsabilités historiques avec le pays du Cèdre. »

CAGNOTTE ET ACTIONS SYMBOLIQUES

Pour contribuer efficacement à la reconstruction, la Ville a ouvert une cagnotte Leetchi le 12 août2020.

Chaque commune membre du collectif est également invitée à organiser animations et manifestations au cours de « Journées de solidarité avec Beyrouth ». Plusieurs actions symboliques pourraient être mises en place dans les prochains jours.

Le maire, à titre personnel, est également engagé dans la reconstruction du pays. Pour rappel, Nogent est liée depuis plusieurs années par une charte d’amitié avec la ville libanaise de Jezzine.

Des interventions sont également réalisées depuis près de 20 ans, avec le concours de plusieurs syndicats d’Île-de-France (SIAPP, SIPPEREC …) dans le cadre d’accords de coopération décentralisée.

Défiler vers le haut