Vélib’ : remboursement des abonnés pour le premier trimestre 2018

Publié le 23 avril 2018

Depuis début janvier 2018, le nouveau prestataire Smovengo a pris du retard dans l’installation des nouvelles stations, alors que Decaux a démonté ses stations. Les services municipaux ont contacté Smovengo pour obtenir des informations concernant le délai de mise en service des vélos pour les trois stations suivantes :

  • Station située face au 60, avenue Charles de Gaulle
  • Station située au 2, avenue Georges Clemenceau
  • Future station située au RER E sur le parvis du théâtre

La dernière réponse du Syndicat Autolib’ Velib’ laisse supposer que l’ouverture ne pourra pas se faire avant début juin 2018.

Demande de remboursement

Les mois de janvier, février et mars 2018 remboursés
Les élus parisiens et métropolitains en compensation des fortes perturbations du service subies par les usagers Vélib’ ont décidé de rembourser les abonnés pour les mois de janvier, février et mars. Les usagers Vélib’ ayant mis à jour leur abonnement peuvent faire une demande de remboursement pour le 1er trimestre 2018 par le biais d’un formulaire sur le site velib-metropole.fr après s’être identifié sur leur espace personnel. Les abonnés ont jusqu’au 30 juin pour effectuer leur démarche. Ils seront remboursés en fonction de la formule d’abonnement souscrite et au prorata temporis de son échéance d’ici 3 mois.

3 millions d’euros de pénalités appliqués à Smovengo pour janvier, février et mars

Le Syndicat Autolib’ Velib’ métropole ayant constaté que les 700 stations prévues au contrat pour le 1er janvier n’étaient toujours pas en service au 1er mars, les élus ont décidé d’appliquer 1 million d’euros de pénalités à Smovengo pour le mois en cours. Cette même pénalité a été adressée à Smovengo pour janvier, puis février. Les élus ont rappelé lors du Bureau que toutes les clauses du contrat seraient appliquées. Malgré le calendrier de déploiement ambitieux demandé à Smovengo dans un contexte urbain exigeant, les élus du Syndicat Autolib’ Vélib’ Métropole attendent du nouvel opérateur Vélib’, la démonstration de ses capacités à livrer un service à la hauteur des attentes légitimes de ses abonnés.

Communiqué du Syndicat Autolib’ Velib’ Métropole du 6 avril 2018 (pdf- 202 Ko)

Défiler vers le haut