Voeux du maire 2018 : une année de bonheur en partage

Publié le 22 janvier 2018

En introduction à son discours à télécharger (pdf-140 Ko),  le samedi 13 janvier 2018, Jacques J.P. Martin, maire de Nogent et président du territoire, a souhaité adresser un message au préfet du Val-de-Marne pour que les communes du territoire soient associées à la réflexion sur les problèmes de violences.

Du fait de la présence de Monsieur le Préfet du Val de Marne, je souhaite évoquer devant vous l’événement dramatique qui s’est déroulé lors de la nuit de la Saint Sylvestre à Champigny, notre ville voisine au sein du territoire ParisEstMarneBois.
Il s’est déroulé un drame aussi imprévisible que d’une rare violence. Une policière avait été appelée pour mettre de l’ordre dans une rencontre Facebook. Encerclée par plus d’une dizaine de jeunes encagoulés, elle a été jetée au sol et rouée de coups de pieds. Ses agresseurs ont diffusé la scène sur les réseaux sociaux. Les images choquantes ne surprennent plus, dans la mesure où notre société verse de plus en plus dans la violence.
Les zones de non « France » et de non droit ne seront pacifiées qu’avec des mesures reposant sur le respect d’autrui et du droit. La police de proximité, prônée par l’État, est plus qu’inappropriée face à de tels débordements.
Nous devons reprendre le contrôle de l’ensemble des territoires de la République. Ces territoires doivent être défendus car notre République ce n’est pas cela !
Monsieur le Préfet, je souhaite vous proposer, qu’à votre initiative, les maires du territoire que je préside puissent avoir un échange sur le thème « la République dans nos quartiers », afin qu’il en ressorte des actions conjointes État-Communes, pour rétablir l’état de droit dans ces quartiers.

Puis, il a présenté une initiative positive, celle liée à un élan de générosité d’un groupe de Nogentais lors de l’accueil de migrants, l’an dernier au gymnase Leclerc.

Je souhaite vous présenter les responsables d’une nouvelle association de Nogentais, Nogent d’ailleurs, qui a été créée à l’occasion des deux accueils de migrants au gymnase Leclerc organisés sous l’égide de Coallia, association chargée par l’État d’accompagner ceux qui peuvent obtenir le statut de réfugiés.
Je tiens à remercier l’ensemble des Nogentais et Nogentaises qui se sont mobilisés lors de la venue de ces dizaines de demandeurs d’asile. Je suis fier de la réaction humanitaire, de la spontanéité d’un grand nombre d’entre vous. Il s’agit maintenant d’aller plus loin et de leur permettre de se construire un avenir dans notre pays.
Plusieurs d’entre eux ont reçu le statut de réfugié et sont dans ce contexte aptes à travailler, se loger, s’intégrer. La ville prendra sa part dans une telle démarche qui relève de l’accompagnement social, de la compassion et de la fraternité.

Discours du maire de Nogent à télécharger (pdf-140 Ko)

Retrouvez la galerie photos consacrée à l’événement

C’est en présence de Laurent Prévost - préfet du Val-de-Marne, Michel Mosimann - sous-préfet, des députés, sénateurs, maires… et face à une nombreuse assistance que s’est déroulée la cérémonie officielle des vœux du maire de Nogent, le 13 janvier 2018, à La Scène Watteau. Entouré des membres du conseil municipal, Jacques J.P. Martin a adressé, dans son allocution, un certain nombre de messages. S’est ensuite tenue la traditionnelle remise des médailles d’honneur de la Ville (voir ci-contre), en témoignage de la reconnaissance de la collectivité à des titres divers. Ce sont les musiciens et la chanteuse du jazz band du conservatoire qui ont clôturé cette sympathique soirée sur des notes rock et jazzy.     Les médaillés 2018   En prélude à la remise des médailles d’honneur de la Ville, Jean-Jacques Pasternak, adjoint au maire, a reçu des mains du préfet, Laurent Prévost, la médaille d’or de la Jeunesse et des Sports. Décernée le 14 juillet dernier, cette récompense salue son engagement en faveur du club de judo nogentais et de la ligue du Val-de-Marne de judo, mais aussi son dévouement en qualité d’élu municipal au sport.   Les médaillés d’honneur de la Ville   Retraitée du petit écran, Françoise Mollet, présidente active de la MJC de 2008 à 2017, a été distinguée au titre de sa participation à la dynamique associative de Nogent.   Président de l’association Estrelas Do Mar, Manuel Guardado a été honoré pour son œuvre de  rapprochement de sa cité natale, Figueira da Foz (Portugal), et de sa ville d’adoption, Nogent-sur-Marne. Celle-ci a d’ailleurs abouti à la signature d’une charte d’amitié en 2017.   Interprète de quelques-uns des plus grands rôles du répertoire classique et contemporain, Giovanni Vitello, directeur du Pocket Théâtre, a été décoré pour sa contribution à la vie culturelle nogentaise, dont l’organisation du Carnaval de printemps.   Représentée par Dominique de Bellaigue, président de son conseil d’administration, la société Le Trot a été distinguée dans le cadre de son partenariat avec la Ville pour l’organisation du prix de Nogent à l’hippodrome de Paris-Vincennes, une soirée spectaculaire offerte chaque année aux Nogentais.   Jo Privat Jr., interprète passionné des œuvres de son père, célèbre compositeur et accordéoniste, et Muriel Demarchi, chanteuse à la voix d’or, ont été récompensés pour leur défense inlassable de la chanson française et pour leur fidélité à Nogent.   Hubert Degex, pianiste, compositeur et accompagnateur d’artistes célèbres, et sa compagne, la chansonnière Florence Brunold, actuelle pensionnaire de la troupe du théâtre des Deux Ânes, bien connue des téléspectateurs de Paris Première, ont été distingués pour leur carrière artistique d’exception.

 

Défiler vers le haut