Hommage à Jacques Chirac, disparu le 26 septembre

Publié le 27 septembre 2019

Jacques Chirac, ancien Président de la République, nous a quittés jeudi 26 septembre à l’âge de 86 ans. En hommage, tous les drapeaux de la Ville de Nogent-sur-Marne sont mis en berne.

Jacques J.P. Martin, maire de Nogent-sur-Marne, tient à exprimer son émotion :

Jacques Chirac, entouré de Jacques J.P. Martin et de Roland Nungesser

« Nous devons d’abord à Jacques Chirac d’avoir été un serviteur de l’État, un défenseur de notre République, de la place et du respect de la France dans le monde.

Par-dessus tout, il aimait les Français, qui le lui ont bien rendu.

Je suis comme nombre d’entre vous, orphelin et triste de la disparition d’un homme d’État courageux, rassembleur, attachant.

Bulldozer au grand cœur, il n’était pas avare d’empathie pour les autres. »

Ami de Roland Nungesser, maire de Nogent-sur-Marne, lorsqu’il était lui-même maire de Paris, il a rendu plusieurs fois visite à notre ville, qu’il considérait être « la province aux portes de Paris ». Ses visites ont eu lieu alors qu’il occupait différentes fonctions :

  • en 1974 ;
  • en 1978 pour l’inauguration du Pavillon Baltard ;
  • en 1988, il avait choisi le Pavillon Baltard pour tenir une réunion dans le cadre de l’élection présidentielle ;
  • le 26 septembre 1992, Jacques Chirac inaugurait la passerelle des arts au port de plaisance, dont il avait offert à la Ville de Nogent 4 arches de la passerelle des arts de Paris. Aujourd’hui, les Nogentais qui se rendent, pour de nombreux événements, à l’hémicycle Charles Trenet peuvent apprécier cette passerelle qui, comme d’autres éléments du patrimoine parisien, a pris toute sa place dans notre ville.
    À cette occasion, Jacques Chirac avait improvisé une visite dans la Grande Rue Charles de Gaulle, accompagné du député-maire Roland Nungesser et de son adjoint et conseiller général du Val-de-Marne de l’époque, Jacques J.P. Martin.
    Il avait pris le temps de rencontrer les Nogentais et de s’intéresser aux questions de leur vie quotidienne.

Jacques Chirac, Roland Nungesser et Jacques J.P. Martin en 1992, Grande Rue Charles de Gaulle

« Nos concitoyens lui doivent une reconnaissance pour son engagement au service de notre pays. Il a incarné les valeurs universelles de la France et participé, aux premiers rangs, à la mise en œuvre d’une Europe et d’un monde plus juste et plus solidaire, tout en étant loyal et fidèle avec nos alliés.

Il ne se privait pas d’affirmer de fortes convictions à l’image de son refus d’impliquer la France dans la guerre en Irak.

Les Nogentais et moi-même pensons à son épouse Bernadette, à sa fille Claude, à son petit-fils Martin, et à sa fille Laurence, disparue avant lui.

Nous leur présentons nos plus fraternelles condoléances.

Une page de notre histoire se tourne. Il emporte avec lui un peu de nous ».
Jacques J.P. Martin, maire de Nogent-sur-Marne.

Lire aussi l’article paru dans Le Parisien (pdf- 95 Ko)

Hommage de l’association des maires de France à Jacques Chirac (pdf- 490 Ko)

* * * *

Un registre de condoléances est ouvert à l’accueil de l’Hôtel de Ville de Nogent-sur-Marne.

Un hommage populaire à Jacques Chirac sera rendu dimanche 29 septembre 2019 aux Invalides. L’ancien président sera inhumé le lendemain au cimetière du Montparnasse, auprès de sa fille Laurence.

Une journée de deuil national a été décrétée pour lundi 30 septembre. Un service solennel sera rendu ce jour-là à 12 heures dans l’église Saint-Sulpice à Paris.

Jacques J.P. Martin, Christian Cambon, sénateur, et Jacques Chirac

Jacques Chirac, Roland Nungesser, Jacques J.P. Martin

Défiler vers le haut