1. Accueil
  2. /
  3. Cadre de Vie
  4. /
  5. Sécurité
  6. /
  7. Sécurité routière

Sécurité routière

Depuis 2006, la Ville a généralisé la zone 30 sur l’ensemble des voies communales (sauf les voies départementales, limitées à 50 km/h).

En 2016, la Ville a lancé une campagne de sensibilisation auprès des piétons, des cyclistes et automobilistes Apprenons à vivre ensemble. Des panneaux illustrés de dessins humoristiques ont été affichés en ville, à proximité des lieux sensibles, pour rappeler à chaque usager de l’espace public d’être prudent et de respecter le code de la route. Ces mêmes panneaux ont été apposés dans les bâtiments municipaux : écoles, gymnases, Maison des associations…

Apprenons a vivre ensembleÀ pied, je fais attentionÀ vélo, je respecte le code de la routeAu volant, je roule doucement : autant de messages répétés en ville pour attirer l’attention et alerter sur les dangers qui guettent au détour d’un passage piétons, d’un trottoir ou d’une zone 30. Il en va de la sécurité de chacun.

À savoir : suite à la forte progression de l’utilisation des smartphones, la mortalité des piétons et cyclistes a enregistré une forte hausse ces dernières années, l’appel à la prudence de chacun dans les rues a donc toute son utilité.

Attention : la circulation à contresens des vélos n’est pas autorisée sur toutes les voies

Zone de rencontre 20 km-h grande rue à Nogent-sur-Marne

Zone de rencontre 20 km-h grande rue à Nogent-sur-Marne

Dans la recherche d’un équilibre entre la circulation automobile et les modes de déplacements doux, et par mesure de sécurité, la Ville de Nogent-sur-Marne a pris la décision de créer des « zones de rencontre » conformément au Code de la route, où la vitesse est limitée à 20 km/h pour tous.

Elle a pris trois arrêtés successifs afin de définir les voies nogentaises où la circulation en contresens des vélos n’est pas autorisée.

Encadrement de l’usage des nouveaux engins de mobilité

Depuis l’été 2019, un arrêté municipal (à télécharger ici / pdf_758 Ko) encadre l’usage des nouveaux engins de déplacements personnels motorisés (EDPM), comme les trottinettes électriques, les hoverboards, les gyropodes et les monoroues…

La praticité de ces appareils est aujourd’hui reconnue. Toutefois, leur usage ne doit pas entrer en conflit avec les autres usagers de la voie publique. Comme de nombreuses villes, nous avons constaté des incidents, notamment avec des piétons.

Ainsi, sur le territoire communal, la circulation de ces engins est autorisée mais la vitesse limitée :

  • à 6 km/h sur les aires piétonnes et semi-piétonnes, dans le village (centre-ville), en bord de Marne et dans les parcs ;
  • à 20 km/h sur les routes, les rues et les pistes cyclables.

Le stationnement anarchique des trottinettes électriques, entre deux usages, crée des obstacles sur les trottoirs pour les piétons et notamment les personnes les plus vulnérables : personnes malvoyantes et/ou personnes à mobilité réduite (PMR).

Précision : aucune autorisation d’exploitation des sociétés concernées n’a été accordée par la Ville. Dans ce domaine, une charte destinée à ces gestionnaires posant les règles pour encadrer l’usage, sur le territoire nogentais, de ces engins sera présentée au conseil municipal du 30 septembre 2019.

Scroll Up