Le Territoire

 

ACTUALITÉS


Le Territoire ParisEstMarneBois ou EPT 10 (508 854 habitants – population 2016) est l’un des 12 territoires de la Métropole du Grand Paris, née le 1er janvier 2016. Il se compose de 13 communes (Nogent-sur-Marne, Bry-sur-Marne, Champigny-sur-Marne, Charenton-le-Pont, Fontenay-sous-Bois, Joinville-le-Pont, Le Perreux-sur-Marne, Maisons-Alfort, Saint-Mandé, Saint-Maur-des-Fossés, Saint-Maurice, Villiers-sur-Marne et Vincennes).

Son exécutif est composé de 90 élus territoriaux dont 15 conseillers métropolitains issus des conseils municipaux des villes membres.

Lors du conseil municipal du 16 décembre 2015, les représentants de la Ville de Nogent-sur-Marne à la métropole du Grand Paris et au territoire ont été élus. Jacques J.P. Martin qui a été élu conseiller métropolitain. Les 4 conseillers territoriaux sont Alain Degrassat, Pascale Martineau, Jean-Jacques Pasternak et Christine Rynine.

Brochure ParisEstMarneBois à télécharger (pdf- 2 Mo) – parisestmarnebois.fr / 1 Place Uranie – 94340 Joinville-le-Pont – 01 48 71 59 00


Compétences

L’Établissement public territorial ParsEstMarneBois est compétent pour ce qui concerne :

  • La gestion des déchets ménagers et assimilés
  • L’eau et l’assainissement
  • Le plan climat air énergie territorial (PCAET)
  • La politique de la ville
  • Le plan local d’urbanisme intercommunal (PLUI)

À ces 5 compétences propres s’ajoute un « intérêt territorial » défini en décembre 2017 en matière d’action sociale, de construction, d’aménagement et d’entretien et fonctionnement d’équipements culturels, socioculturels, socioéducatifs et sportifs.

En savoir plus ici


Gouvernance

Le 15 janvier 2016, les conseiller.ère.s du territoire ont élu Jacques J.P. Martin, président du territoire et les vice-président.e.s.

Voir les délégations des douze vice-présidents

• 1er vice-président : Sylvain Berrios – maire de Saint-Maur-des-Fossés
> Élaboration de projet de territoire, l’urbanisme, le Plan local d’urbanisme intercommunal, la Marne en partage

• 2e vice-président : Christian Fautré – maire de Champigny-sur-Marne
> Programme local de l’habitat (PLH), action sociale, santé, emploi, politique d’insertion

• 3e vice-président : Olivier Capitanio –  maire de Maisons-Alfort
> Commission locale d’évaluation des charges territoriales (CLECT), relations avec le Conseil départemental du Val-de-Marne

• 4e vice-président : Jean-Philippe Gautrais – maire de Fontenay-sous-Bois
> Développement économique, les contrats de développement territoriaux (CDT)

• 5e vice-présidente : Charlotte Libert Albanel – maire de Vincennes
> Culture, sport, tourisme et patrimoine

• 6e vice-présidente : Florence Houdot – Conseillère municipale Le Perreux
> Finances, contrôle de gestion, subventions

• 7e vice-présidente : Marie-Hélène Magne- Première adjointe au maire de Charenton-le-Pont
> Collecte, traitement et valorisation des déchets, lutte contre les pollutions et nuisances

• 8e vice-président : Jacques-Alain Bénisti –  maire de Villiers-sur-Marne
> Aménagement du territoire, politique de la ville, renouvellement urbain

• 9e vice-président : Patrick Beaudoin – maire de Saint-Mandé
> Développement scientifique, culture, touristique et innovation sur le territoire

• 10e vice-président : Jean-Jacques Gressier – Premier adjoint au maire de Joinville-le-Pont
> Protection de l’environnement, développement des ports de plaisance, eau et assainissement

• 11e vice-président : Jean-Pierre Spilbauer – maire de Bry-sur-Marne
> Mobilités, déplacements, transports

• 12e vice-président : Igor Semo –  maire de Saint-Maurice
> Administration, communication interne, numérique

En savoir plus ici


Le plan climat air énergie territorial (PCAET)

Les lois de Transition énergétique pour la croissance verte (LTECV) et NOTRe de 2015 confient aux collectivités territoriales un rôle majeur dans la lutte contre le réchauffement climatique. C’est dans ce cadre qu’ils se voient confier l’élaboration et la mise en œuvre d’un Plan climat air énergie territorial dont les objectifs sont :

  • La réduction de 20% des émissions de Gaz à effets de Serre d’ici à 2020 et de 40% d’ici à 2050 ;
  • 1/3 d’énergies renouvelables dans la consommation finale d’énergie ;
  • La réduction de 20% de la quantité d’énergie par rapport à 2012.

Le PCAET permet d’établir une stratégie pour une durée de 6 ans de manière à lutter contre le réchauffement climatique au niveau local. Ce plan se déploie autour de plusieurs thématiques :

  • Environnement
  • Cadre de vie
  • Qualité de l’air
  • Transition écologique et énergétique
  • Adaptation au changement climatique et la biodiversité

En savoir plus ici

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer


 

Défiler vers le haut