Nous voulons des coquelicots : appel contre les pesticides

Publié le 30 septembre 2018

Le territoire ParisEstMarneBois s’associe à l’appel des 100 contre les pesticides.

Face à l’évolution alarmante de la biodiversité, Charlie Hebdo a publié le 12 septembre 2018 une tribune pour demander l’interdiction totale des pesticides de synthèse.

Nous voulons des coquelicots

La pétition en ligne rappelle la dangerosité de l’utilisation des pesticides de synthèse, véritables poisons. La conséquence de l’utilisation de ces pesticides est l’émergence d’un monde sans oiseaux, sans insectes, sans coquelicots. Cet appel est un grand mouvement en faveur de la vie, rappelle le chroniqueur Fabrice Nicolino. Il est signé de personnalités engagées dans le domaine environnemental ou médical mais aussi de citoyens anonymes qui rappellent l’urgence à agir en matière environnementale.

Un mouvement de fond, plus fort qu’une simple pétition

Les 100 premiers signataires entendent faire vivre l’appel pendant plusieurs mois et se fixent comme objectif de rassembler 5 millions de signature en deux ans, notamment grâce à un site internet dédié à cette cause. D’autres initiatives ont également été mises en place pour soutenir cette pétition, telles que la création d’une chanson et la rédaction d’un ouvrage, qui resteront ainsi dans la mémoire de tous.

Jacques J.P. Martin soutient cet appel

Jacques J.P. Martin, maire de Nogent-sur-Marne et président du territoire ParisEstMarneBois, a souhaité s’associer à cet appel et soutenir la lutte contre les pesticides. Le territoire, qui dispose d’un cadre de vie exceptionnel, s’engage ainsi à préserver l’environnement et n’utiliser aucun pesticide de synthèse dans l’exercice de ses compétences.

nousvoulonsdescoquelicots.org

Défiler vers le haut