Chiens en ville : pour une cohabitation harmonieuse dans le respect des règles du bien vivre ensemble

Publié le 22 août 2018

Les chiens sont les bienvenus en ville pour peu que leurs propriétaires respectent les règles du bien vivre ensemble. Or, un incident survenu samedi 11 août met en lumière un manquement flagrant aux règles élémentaires de sécurité de la part d’une propriétaire qui n’a pas contrôlé, lors de la traversée d’une terrasse de restaurant, son Staffordshire Terrier. À la suite de cet événement plus que regrettable, le maire a décidé de rappeler la réglementation en vigueur concernant l’animal en ville ; et même de durcir les termes de l’arrêté municipal en interdisant les laisses à enrouleur sur le territoire de la ville et en élargissant aux chiens assimilés dangereux (hors catégories 1 et 2) le port de la muselière.

Un incident qui ne doit plus se reproduire

Samedi 11 août 2018, un incident impliquant un chien au comportement dangereux est survenu à la terrasse d’un restaurant en centre-ville de Nogent-sur-Marne. Une propriétaire d’un Staffordshire Terrier, incapable de maîtriser son animal, a laissé filer son chien au bout de sa laisse à enrouleur vers un Bichon tranquillement assis aux pieds de sa maîtresse assise pour déjeuner en famille. Le Staffordshire Terrier a saisi le Bichon à la gueule lui fracturant le museau avec décollement du palais. Voulant faire lâcher prise au molosse, la maîtresse du Bichon s’est blessée à la main (deux points de suture) tandis qu’un vétérinaire déjeunant au même endroit est intervenu pour ouvrir la gueule du Staffordshire Terrier pour qu’il desserre sa prise. Entre temps, la propriétaire de l’animal fautif, qui s’en allait sans s’inquiéter de la situation, a été retenue par les témoins de la scène jusqu’à l’arrivée des polices nationale et municipale et des pompiers.

Rappel des obligations aux propriétaires de chiens

Tenir son chien en laisse à Nogent-sur-marneAu regard de cet incident qui aurait pu avoir des conséquences beaucoup plus graves, Jacques J.P. Martin, le maire, a aussitôt pris des mesures, via un nouvel arrêté, pour durcir les termes du précédent arrêté municipal (N°2017/23 – article 2 ). Il est précisé à nouveau que les chiens en ville doivent être tenus en laisse et que la laisse d’une longueur maximale de 1,50 mètre ne pourra plus être d’un modèle avec enrouleur. Ce qui évitera au chien d’échapper à la vigilance de son maître.

« Je souhaite également que tous les chiens pouvant présenter un risque pour autrui (type chiens de garde et de défense), au-delà des races de catégories 1 et 2, soient munis d’une muselière sur le territoire communal » affirme le maire qui rappelle aussi les termes de l’article 3 de l’arrêté 2013/369 (pdf-310 Ko) sur l’accès aux espaces verts publics : « Le maître qui répond du comportement de son animal doit notamment veiller à n’apporter du fait de sa présence ni gêne, ni risque pour les autres usagers, ni pour les autres animaux ».

Le maire a également demandé, en vertu de ses pouvoirs de police, qu’une évaluation comportementale du Staffordshire Terrier à l’origine de cet incident sur la voie publique soit pratiquée dans les plus brefs délais par un vétérinaire agréé du Val-de-Marne, afin d’apprécier le niveau de dangerosité du chien. Il précise : « Je me réserve le droit de déclencher une procédure vis-à-vis de la propriétaire du chien coupable de cette agression, pour trouble à l’ordre public et non-respect des règles en vigueur ».

Tout chien de garde et de défense doit être déclaré

Chien dangereux à déclarerIl est rappelé que tous les propriétaires de chiens de garde et de défense classés en 2de catégorie sont obligés de faire une demande de permis de détention auprès de la police municipale. Et que cette demande doit être renouvelée si vous déménagez. Les différentes dispositions prises par le législateur pour ce type de chiens (et les autres) sont précisées dans le guide L’animal dans la ville (pdf-2 Mo) édité en février par la Ville.

 

L’animal dans la ville

Le guide L’animal dans la ville (pdf-2 Mo), qui a été distribué dans les boîtes aux lettres nogentaises en début d’année, rappelle les obligations qui incombent aux propriétaires d’animaux de compagnie (identification, suivi sanitaire, circulation, ramassage des déjections canines, déclaration des chiens dangereux, respect de la tranquillité du voisinage et des espèces protégées…) et les sanctions encourues en cas d’infraction à la législation législation et à l’arrêté municipal.

L’on y trouve également des informations utiles sur les animaux errants, perdus ou encore nuisibles.

Une liste d’engagements et de contacts complète ce guide, qui s’adresse à tous les Nogentais.

Les animaux font partie de notre vie, à nous de faire en sorte que la cohabitation avec eux reste harmonieuse.

Propreté des chiens

Défiler vers le haut