Colonnes montantes : un enjeu important de sécurité

Publié le 14 décembre 2018

Depuis plusieurs années, les syndicats d’énergie, comme le Sipperec, aux côtés d’acteurs du parc immobilier français, étaient en désaccord avec Enedis pour déterminer à qui appartenaient les colonnes montantes.

Désormais, avec la loi ELAN, l’entretien et la rénovation de ces ouvrages qui permettent la distribution de l’électricité jusqu’aux logements dans l’habitat collectif, relèveront donc du concessionnaire Enedis, et plus des propriétaires d’immeubles.

Avec ce nouveau cadre légal, les propriétaires d’habitat collectif et les copropriétaires sont ainsi invités à demander au gestionnaire du réseau public, qui ne pourra la refuser, l’incorporation à titre gratuit de leurs colonnes montantes.

Défiler vers le haut