[Covid-19] Le portage de repas à domicile en plein essor

Publié le 29 avril 2020

En ces temps de confinement, le portage de repas à domicile fait des émules partout en ville. Avec la fermeture du restaurant du Cèdre, les résidents se sont aussi tournés vers ce service piloté par le CCAS. Fraîcheur et variété sont les adages des repas livrés à domicile ; un service proposé tout au long de l’année. Il permet aux bénéficiaires de s’alimenter de manière équilibrée. Les repas sont livrés quotidiennement par la société Elior pour le compte de la Ville.

AUGMENTATION DES DEMANDES

Portage repas à domicile CCAS Nogent-sur-MarneDepuis l’annonce des mesures de sécurité par le gouvernement, les commandes se sont multipliées, allant jusqu’à doubler par rapport aux demandes habituelles (72 par jour en moyenne ; 2 177 repas pour le mois d’avril). Une augmentation qui est due en partie aux résidents du Cèdre. Ils étaient en moyenne une vingtaine à fréquenter le restaurant. Les convives pouvaient aller jusqu’à 68 lors des repas à thème par exemple.

Lucie B., 69 ans, nouvelle bénéficiaire du portage des repas, « active et autonome », se retrouve aujourd’hui à l’arrêt. Elle qui pratiquait quotidiennement des activités artistiques ou sportives, se retrouve confinée à son domicile. « Nous avons des problèmes de santé avec mon époux et avons décidé de ne plus sortir. Cette solution de livraison de repas à domicile, nous est vraiment utile » a-t-elle précisé. Un service qu’elle utilise trois fois par semaine, pour deux repas par jour. Résidant en pavillon dans le quartier des Viselets, Lucie trouve sa situation « plutôt favorisée par rapport à d’autres personnes » et a manifesté sa « satisfaction générale » sur la livraison des repas. « Nous n’avons aucune visibilité sur l’avenir, tout est encore plus flou. Nous ne savons pas quand le déconfinement aura lieu, car rien n’est clair à ce sujet » a indiqué Lucie B, précisant qu’elle utiliserait les services du portage à domicile probablement jusqu’au mois de juillet.

UNE ALTERNATIVE AU RESTAURANT

Portage repas à domicile CCAS Nogent-sur-MarneQuant aux habitués du restaurant, ils le concèdent : le portage des repas leur permet de continuer à se maintenir en bonne santé. Paul Blanchard, habitant rue Thiers en appartement, utilise ce service comme une « alternative ». Suite à l’annonce des mesures de sécurité liées au Covid-19, le restaurant a fermé ses portes jusqu’à nouvel ordre, au grand dam des habitués. Micheline Maître-Allain, résidente au Cèdre, regrette déjà les liens sociaux permis lors des repas pris au restaurant « Je m’y rendais surtout pour déjeuner entre amis et échanger », a-t-elle indiqué, précisant qu’elle suggérerait la mise en place de « nouvelles règles de distanciation » à la direction pour sa réouverture. Un lieu de socialisation qui d’ordinaire réunit de nombreux Nogentais. « Les repas livrés sont très bons, peut-être un peu trop copieux » a -t-elle précisé. Un avis partagé par Paul Blanchard, favorable à la réouverture du restaurant. Quant aux délais de livraison et la qualité de service, les avis sont unanimes : la satisfaction est au rendez-vous.

En pratique (voir la rubrique Service restauration)

  • Portage repas à domicile CCAS Nogent-sur-MarnePour commander vos repas en portage à domicile, appelez le 01 48 73 47 12 (72h avant la livraison).
  • Il faut communiquer votre dernier avis d’imposition et préciser le nombre de repas quotidien.
  • Les tarifs sont calculés en fonction de vos ressources, et varient de 5,50 à 10,50 euros.

CONTINUITÉ DE SERVICE AU CÈDRE > LES ÉQUIPES À L’ÉCOUTE DES RÉSIDENTS

La résidence autonomie, située rue 6 rue Jean Soulès, continue de fonctionner et d’accompagner ses résidents, grâce à la mobilisation de ses équipes. Les activités collectives telles que la gymnastique ou encore le chant choral, ont été interrompues par mesure de sécurité. Les habitudes de vie des résidents se poursuivent à l’exception des regroupements qui sont pour l’instant interdits. « Nos parties de cartes à 17h me manquent terriblement » a indiqué Micheline Maître-Alain, qui espère un rassemblement inédit au sein de la résidence, lors de la sortie de cette crise sanitaire.

Le confinement a provoqué son lot d’effets pervers pour les personnes âgées déjà très isolées le reste de l’année. Les visites au sein de la résidence ont dû être suspendues, puis remises en place à titre dérogatoire, suite à l’annonce du Premier ministre. Les retraités vivent cette solitude, jadis supportable, avec beaucoup plus d’angoisse.

Défiler vers le haut