[Covid-19] Réouverture des écoles le 25 mai > les réponses à vos questions

Publié le 21 mai 2020

Suite aux interrogations de certains parents sur les modalités de la rentrée du 25 mai, Véronique Delannet, adjointe au maire de Nogent-sur-Marne déléguée à l’enfance, l’éducation et la jeunesse, et Sandrine Carrière, directrice générale adjointe, répondent à cinq de leurs questions.

Pourquoi dans certaines écoles, toutes les classes pouvant être ouvertes dans le cadre de la mise en place du protocole sanitaire, lorsqu’elle est possible, ne le sont pas ?

À l’instar de l’ensemble des familles nogentaises, la volonté première de la ville est de pouvoir accueillir le plus grand nombre d’enfants lors de la réouverture des écoles. Il est en effet certain pour l’équipe municipale que ce retour à l’école est lié à des nécessités pédagogiques mais aussi sociales et économiques. Nous avons d’ailleurs mis en ligne le 27 avril un questionnaire à l’attention des parents afin de recenser leurs attentes.

Or, le dimanche 3 mai a été publié un protocole sanitaire, particulièrement contraignant, émanant du ministère de l’Éducation nationale, et s’imposant aux villes avant toute réouverture.

ecole- Val de beaute protocole sanitaire covid-19

Le maire, Valérie Morin Iundt, directrice de l’école Val de Beauté, Carine Opet, directrice du clubs de loisirs, Véronique Delannet et Sandrine Carrière, mercredi 20 mai

Les services de la Ville ont alors travaillé en partenariat avec les équipes enseignantes pour réfléchir à l’organisation des écoles et au nombre de classes maximum pouvant être ouvertes dans chaque école, en fonction de ces nouvelles instructions. Une fois ce nombre de classes défini, il revenait à l’Education nationale d’y affecter un enseignant. Or, certains enseignants, placés en autorisation spéciale d’absence ou en arrêt maladie n’ayant pu reprendre leurs fonctions, certaines écoles n’ont pas pu ouvrir toutes les classes potentiellement disponibles.

Néanmoins, si au fil des jours, des personnels enseignants reprennent leur activité, les salles de classes supplémentaires n’ayant pu être ouvertes lors de la reprise, pourront l’être si nécessaire.

À Nogent, toutes les écoles seront ouvertes le 25 mai : 15 classes de maternelle pour une capacité d’ouverture potentielle de 18, 17 classes sur 17 en élémentaire. Cela correspond à un retour à l’école d’environ 20% des élèves en élémentaire et 13% en maternelle du fait de l’accueil prioritaire des élèves de grande section, alors que sur l’Académie de Créteil le pourcentage global n’est que de 6%. Par ailleurs cela permettra aux enfants scolarisés de garder leurs repères et dans certains cas leur enseignant.

Quelles sont les contraintes exactes du protocole sanitaire devant être appliqué dans les écoles ?

Il s’agit d’un protocole très strict imposant que les effectifs en maternelle soient de 10 élèves maximum et 15 en élémentaire du fait de la nécessité de respecter la distanciation physique. Le brassage d’élèves est interdit, ainsi que l’utilisation partagée de matériel pédagogique, livres, jeux dans la cour, jouets, strictement règlementée voire interdite. L’accès aux sanitaires est un facteur important du protocole, la distance de 1m entre chaque élève imposant de neutraliser des points d’eau et des toilettes, d’en assurer le nettoyage et la désinfection à chaque passage d’enfants, d’autant que le lavage des mains des élèves doit être réalisé à plusieurs moments de la journée :

  • à l’arrivée dans l’école ;
  • avant de rentrer en classe (notamment après les récréations) ;
  • avant et après chaque repas ;
  • avant d’aller aux toilettes et après y être allé ;
  • après s’être mouché, avoir toussé, avoir éternué ;
  • autant que de besoin après avoir manipulé des objets possiblement contaminés ;
  • le soir avant de rentrer chez soi.

ecole- Val de beaute protocole sanitaire covid-19Le nombre de blocs sanitaires a donc été déterminant dans le choix du nombre de classes pouvant être ouvertes. Par ailleurs, il a été nécessaire de repenser l’aménagement des salles de classes afin de respecter un espace de 4m² par élève, de neutraliser le mobilier et le matériel non nécessaire et de délimiter les flux de circulation en classe et dans l’enceinte de l’école.

Toutes ces mesures ont été formalisées dans un protocole validé par le maire de réouverture propre à chaque établissement, que vous pourrez retrouver prochainement sur le site.

Comment ont été choisies les familles à qui la reprise de l’école a été proposée ?

Il s’agit là d’une question qui se pose pour beaucoup de parents qui pensent que la ville a décidé des critères du retour à l’école. Or, nous rappelons qu’il n’en est rien, la Ville n’ayant aucune compétence en la matière. Les critères de retour à l’école ont été définis par le rectorat qui les a ensuite transmis à l’inspectrice de l’Éducation nationale afin que les directeurs définissent leurs groupes classe et proposent un retour à l’école aux familles concernées.

Des parents nous ont fait remarquer que des villes voisines n’avaient pas fait les mêmes choix. Ceci est vrai mais ce qui, là encore, nous le rappelons, est lié aux choix des services de l’Éducation nationale qui ont pu être différents selon les circonscriptions. Ainsi, pour certaines, les critères de l’Éducation nationale ont été de choisir de faire revenir les grandes sections, CP, CM2, dans d’autres ce sont les professions prioritaires qui étaient déjà accueillies, qui ont été choisies… Pour la circonscription de Nogent, Joinville, Le Perreux l’inspection académique a choisi de prioriser :

  • les enfants du personnel soignant et des forces de l’ordre,
  • les enfants des enseignants du 1er degré et du personnel municipal nogentais nécessaire au fonctionnement des établissements scolaires et des crèches,
  • les enfants de grande section à niveau scolaire faible ou fragile et ceux ayant des difficultés à travailler à la maison ou en décrochage scolaire ;
  • en dernier lieu, si les effectifs le permettent, les enfants de grande section dont les parents doivent tous les deux travailler en présentiel sans aucune possibilité de télétravail ou de modes de garde alternatifs.

Avez-vous déjà des informations sur les modalités d’accueil de la rentrée de septembre ?

Du fait des conditions liées à la crise sanitaire et à la nécessité pour le moment d’appliquer le protocole, nous sommes dans l’attente d’informations de la part du gouvernement pour savoir si ce dernier sera maintenu, assoupli ou supprimé.

En l’absence d’informations sur les modalités d’organisation de la rentrée, nous n’avons à ce jour aucun élément de réponse à fournir aux parents.

Néanmoins, les services de la Ville commencent à réfléchir d’ores et déjà sur diverses pistes de travail et d’organisations potentielles, voire de travaux, lesquels restent pour autant dépendants des choix qui seront faits par le ministère de l’Éducation nationale et des finances qu’il acceptera d’engager.

Est-ce que les clubs de loisirs seront ouverts cet été ?

Oui. La Ville étudie actuellement sa capacité à ouvrir au plus grand nombre les clubs de loisirs cet été, à la fois dans le respect du protocole pour la réouverture des accueils collectifs de mineurs, transmis par le ministère de l’Éducation et de la Jeunesse le 12 mai 2020, et également en fonction des personnels municipaux qui pourront être mobilisés sur l’ensemble de cette période (du 6 juillet au 29 août).

Pour ce faire, nous souhaitons recenser l’ensemble des besoins des familles nogentaises désireuses d’inscrire leur enfant au club de loisirs cet été. Ces dernières auront donc la possibilité d’effectuer une pré-réservation via le portail famille du 23 mai au 7 juin inclus.

Parallèlement, le maire a demandé une dérogation pour l’ouverture de certains équipements sportifs et parcs pour organiser des animations pendant cette période.

Informations auprès de la Maison de la famille : 01 43 24 62 11
Mercredi 20 mai 2020, le maire, accompagné de l'adjointe aux affaires scolaires et de la directrice générale adjointe du secteur, a visité les écoles et rencontré les équipes éducatives. Les photos de cette galerie ont été prises à l'école élémentaire Val de Beauté. Ses visites qui lui ont permis de vérifier la mise en place du protocole sanitaire pour accueillir les écoliers, dès lundi 25 mai 2020, dans le respect des conditions imposées.
Défiler vers le haut