Transition énergétique > de nouvelles bornes de recharge accessibles à tous

Publié le 9 décembre 2020

Afin de répondre aux enjeux de mobilité et accélérer la transition énergétique de notre ville, la Municipalité travaille avec le Syndicat intercommunal de la périphérie de Paris pour les énergies et les réseaux de communication (Sipperec) pour renforcer le maillage des bornes de recharge pour les véhicules électriques.

Actuellement deux sites sont déjà opérationnels :

  • Rue Jean Monnet (place du Théâtre devant la gare RER E ) : 5 points de charge (PDC) ;
  • Rue de Port : 7 points de charge (PDC).

D’ici la fin du mois de décembre 2020, le Sipperec équipera la station située rue Charles VII avec 6 points de charge.

Rue Jean Monnet, place du théâtre

Rue du port

En 2021, la Municipalité lancera une réflexion sur une couverture optimale du territoire communal. Plusieurs sites sont identifiés : avenue Georges Clemenceau, route de Stalingrad ou encore la rue Paul Doumer, pour environ 10 points de charge supplémentaires. La poursuite du maillage de la ville continuera sur 2022 avec l’avenue de Joinville.

D’ici 2022, ce sont près de 30 points de charge qui seront répartis sur la commune.

Pour rappel le tarif abonné de 7h à 22h est de 2,50€ de l’heure (1,75€ la nuit de 22h à 7h).

Attention : tous véhicules électriques non branchés à une borne de recharge ou tous véhicules non-électriques stationnés sur ces emplacements sont en stationnement gênant et sanctionnés d’une amende de 135€.

Répondre aux nouveaux usages

Si les voitures électriques sont encore très minoritaires sur les routes de France, leur nombre a bondi de 30% l’année dernière, et les objectifs du Plan de « relance verte » dévoilé par le gouvernement vont encore accélérer le mouvement ! Cela nécessitera, mécaniquement, de resserrer le maillage des bornes de rechargement. On en attend 7 millions en 2030, contre 240 000 actuellement. Un objectif ambitieux fixé par la Loi Mobilité. Pourtant, « ces chiffres s’appuient sur les tendances actuelles d’équipement en véhicules électriques dans notre pays », selon le Bureau Veritas France.

La commercialisation de véhicules électriques est, en effet, en forte croissance chez tous les constructeurs (les immatriculations ont plus que doublé sur la période janvier-septembre 2020, par rapport à l’année dernière), les tarifs sont de plus en plus compétitifs, et les mesures auprès des entreprises et des particuliers sont incitatives.

sipperec.fr 

Défiler vers le haut