La grogne monte dans les départements de la Petite couronne

Publié le 2 octobre 2017

Du jamais vu ! Un projet de loi, préparé d’ici la fin de l’année, pourrait supprimer les trois départements de la petite couronne. Christian Favier, à la tête de celui du Val-de-Marne, a appelé à la mobilisation pour défendre une structure qui améliore la vie des habitants de la métropole.

En effet, le conseil départemental du Val-de-Marne a mis en place des tarifs préférentiels en matière de transport pour les retraités et les jeunes et souhaite atteindre l’objectif de 5000 places en crèches départementales. Le projet Orbival, fer de lance du grand paris express, puis la mise à disposition à tout enfant entrant en sixième un ordinateur portable sont également des réalisations du département du Val-de-Marne.

La suppression des départements de la petite couronne serait à l’étude, en particulier depuis que le chef de l’Etat a annoncé, en ouverture de la Conférence des territoires, le 17 juillet, sa volonté de « simplifier drastiquement les structures » territoriales en Ile-de-France.

Leur compétences pourraient être transférés aux établissements publics territoriaux, à la métropole ou à la Région.

  • Scroll Up