50e anniversaire de la mort de Charles de Gaulle > Nogent se souvient

Publié le 9 novembre 2020

En ce 9 novembre 2020, nous commémorons les 50 ans de la mort de Charles de Gaulle, décédé en 1970. La Municipalité a mis en berne le drapeau français situé sur le fronton de l’Hôtel de Ville et s’associe aux différentes cérémonies du souvenir organisées sur le territoire national.

2020 est une année doublement symbolique : nous célèbrerons également les 130 ans de la naissance du Général le 22 novembre prochain.

Depuis longtemps, ce dernier tient une place particulière à Nogent-sur-Marne. Chaque année, la Municipalité lui rend hommage pour que vive le souvenir.

FIGURE EMBLÉMATIQUE DE LA VILLE

Drapeau français en berne, le 9 novembre 2020

Homme de la France libre et de l’Appel du 18 juin… L’image de Charles de Gaulle est très présente à Nogent. La Grande Rue, plus longue artère commerçante du Val-de-Marne, porte d’ailleurs son nom, comme la salle polyvalente, située au n°70 de cette même voie.

Un buste de celui qui fut le premier président de la Ve République se trouve dans l’escalier d’honneur de l’Hôtel de Ville. Inauguré en 2001, il célèbre la venue du Général à Nogent le 27 janvier 1945.

Un autre se trouve à gauche de l’Hôtel de Ville, sous les drapeaux des villes jumelles et amies de Nogent. C’est d’ailleurs ici que la Municipalité commémore, chaque 18 juin, son appel à la résistance lancé depuis Londres en 1940.

 

* * * * *

Communiqué de Jacques J. P. Martin, maire de Nogent-sur-Marne et 1er vice-président du Territoire ParisEstMarneBois

Charles de Gaulle : l’homme qui a dit non !

Il y a 50 ans disparaissait un homme d’État hors du commun, qui communiait avec les idées de Nation, de Patrie et de grandeur. « La France ne peut être la France sans la grandeur », écrira-t-il dans ses mémoires.

Le 9 novembre 1970, le Général de Gaulle nous quittait. Militaire et homme politique visionnaire, il a laissé une marque indélébile dans l’histoire de notre pays mais aussi dans celle de l’Europe et du monde.

Il était un homme libre, qui a su dire non à l’esprit de défaite. Non à l’humiliation. Non à la collaboration honteuse et à l’asservissement.

Il fut le chef de la France libre et le fondateur de nos institutions. Il porta un modèle de société, de liberté et de justice dont nous pouvons être fiers.

Charles de Gaulle était un visionnaire dont toute la classe politique cherche aujourd’hui à capter l’héritage, y compris ceux qui le combattaient à l’époque.

Souvenons-nous de tout ce qu’il a pu accomplir malgré des circonstances bien plus tragiques que celles que nous connaissons actuellement.

Aujourd’hui, comme hier, le Général de Gaulle continue à incarner l’espoir, la résistance, l’exigence, la résilience… et une certaine idée de la France : une France combattante, prête à relever les défis du XXIe siècle.

 

Charles de Gaulle visite l’Hôtel de Ville, janvier 1945

 

Passage en revue des troupes sur le parvis de l’Hôtel de Ville, aujourd’hui place Roland Nungesser

 

Défiler vers le haut