63e anniversaire de Diên Biên Phu

Publié le 7 mai 2017

La commémoration de la fin de la bataille de Diên Biên Phu s’est déroulée devant le Monument aux morts, le 6 mai dernier, en présence du maire, des élu(e)s de la Ville, de la Légion étrangère, de l’Amicale régionale des combattants de Diên Biên Phu et des associations d’anciens combattants.

Le médecin colonel Jean-Louis Rondy, grand Officier de la Légion d’honneur, a témoigné des derniers jours de cette bataille. En 1953, alors breveté parachutiste, il est affecté au 1er Bataillon étranger de parachutistes comme médecin chef et saute à Diên Biên Phu le 21 novembre, en même temps que le 8e choc ; les deux seuls bataillons à avoir participé de bout en bout aux combats.

Blessé en avril, il continue son service jusqu’à la chute du camp retranché le mois suivant, où il est fait prisonnier. Il sera libéré en septembre 1954 et passera un an en convalescence.

> Discours de Jean-Louis Rondy

Défiler vers le haut