À vos marques, prêts… dessinez !

Publié le 18 septembre 2017

Samedi 16 et dimanche 17 septembre, Nogent a vécu au rythme intense des Journées du patrimoine, programmées autour du dessin et de la caricature, thématique de la saison culturelle 2017-18.

Au Carré des Coignard, autour de l’exposition Tignous toujours envie, des ateliers animés par des illustrateurs, caricaturistes et dessinateurs proposaient de s’initier pendant deux jours à l’art de la caricature, du portrait ou… de laisser le crayon suivre le libre cours de son imagination. Enfants, ados, parents et grands-parents ont répondu présents, attirés par les univers et techniques des artistes. Un grand merci à Virginy L. Sam, Marie-Anne Abesdris, Laurent Blachier, Vincent Gavarino, Jean-Matthieu Tanguy, Sylvain Frécon, Jacques Lapierre, Anouk Archambault et Fanny Montier pour leur talent, leur enseignement et leurs conseils sympathiques. Samedi, grâce à la participation de la librairie Agora, participants et visiteurs ont pu se procurer les albums des artistes, aussitôt dédicacés. Comment résister en effet au charme de Fannette la Peste et d’Oggy le chat, flanqué des turbulents cafards ?

Dans la salle Bach du Conservatoire, les plus passionnés ont pu écouter samedi Guillaume Doizy, spécialiste du dessin de presse, qui donnait une conférence sur les enjeux de celui-ci dans le monde contemporain. Tandis que dans la Bibliothèque Smith-Lesouëf, l’historien d’art Didier Semin dissertait sur Duchamp et le dessin d’humour. La fin de l’après-midi a réuni une foule de curieux au Musée pour l’inauguration de l’exposition La caricature raconte l’histoire de France, dont une visite guidée était proposée dimanche après-midi.

Tout au long de ces deux jours, l’exposition Tignous toujours envie a attiré un flux continu de visiteurs – près de 500 au total – toutes générations confondues. Un bel hommage !

Ailleurs dans Nogent, la Maison d’Art Bernard Anthonioz ouvrait ses portes avec un accès au magnifique parc de la Maison Nationale des Artistes et des visites commentées de l’exposition du graphiste Gérard Paris-Clavel.

Voir les photos…

Défiler vers le haut