[Covid-19] NOGENT SOLIDAIRE > appel à la confection de blouses et sur-blouses pour les professionnels de santé

Publié le 22 avril 2020

Les personnels soignants lancent un appel de solidarité pour la confection de blouses et sur-blouses ; mais aussi de matière première, comme du coton et des élastiques.

L’appel de Valérie Dumangin, kinésithérapeute

« Pour le moment, j’utilise des sacs-poubelle pour me protéger. Je lance donc un appel pour confectionner des blouses à destination des cabinets de kinés. » Une nouvelle fois, les professionnels de santé ont besoin de vous. Kinésithérapeute à Nogent, Valérie Dumangin a contacté la Ville pour faire passer son message. Elle explique la nécessité, pour elle et ses confrères, d’être équipés, avant de se rendre chez leurs patients.

Pourquoi avoir lancé cet appel ?

Même si la télémédecine offre de nombreux avantages, elle ne peut pas soulager certains patients ayant besoin d’une rééducation rapide et sur place. L’objectif est d’être protégé efficacement lors des interventions.

De quoi avez-vous besoin principalement ?

Personnellement, j’ai besoin de blouses. Pour le moment, j’utilise des sacs-poubelle pour me protéger. Il faudrait donc de la matière première, à savoir des draps en tissu et des élastiques pour les confectionner.

Parlez-nous de la quantité nécessaire…

Toute aide est la bienvenue. L’idéal serait une blouse par patient, ce qui demande un nombre important. Le but est de laisser la blouse chez le patient pour ne pas faire circuler le virus avec elle. La manipulation nécessite de la promiscuité. D’où l’intérêt de disposer d’un équipement lavable et donc réutilisable.

Et pour la main d’œuvre ?

En plus des besoins en matière première, il faut également des bénévoles sachant coudre pour fabriquer les blouses et fournir les cabinets. Je suis en lien avec l’association Over the blues qui met en relation couturiers bénévoles et soignants demandeurs.

Valérie Dumangin a également besoin de visières et de charlottes. // Pour la contacter > valerie.dumangin@gmail.com

Une initiative qui rejoint celle de Richard Hooft, Nogentais qui fabrique, grâce à son imprimante 3D, des équipements de protection pour le personnel mobilisé sur le terrain.

L’appel de la Fondation des artistes

Dans le cadre de la lutte contre l’épidémie de Covid-19, la Fondation des artistes qui administre un Ehpad -la Maison nationale des artistes- dédiée aux artistes et aux artisans d’art retraités, fait appel à la solidarité de tous les couturiers et couturières, professionnels ou amateurs, pour réaliser des sur-blouses de protection en coton, pour le personnel soignant et encadrant de cette maison de retraite (46 agents). Ces sur-blouses permettront d’accroître le stock mis à disposition des infirmiers et aides-soignants pour protéger les 80 résidents de la maison de retraite.

Recommandations sur le site de la Fondation des artistes

Des initiatives solidaires

Parmi les élans de générosité, rappelons celui de cette couturière nogentaise qui, spontanément, est venue donner une cinquantaine de masques en tissu lors de la dernière séance du marché samedi 18 avril. Masques qui ont été remis aux commerçants.

 

Défiler vers le haut