Crue de la Marne > la décrue se poursuit

Publié le 8 février 2021

En vigilance jaune depuis le 12 février, la Marne est repassée, le 14 février, sous la cote de vigilance.

Sur le terrain, la cote relevée ce matin (15/02/2021) à 8h au Pont de Nogent était de 35,58, soit en dessous de la cote de vigilance.

Informations détaillées ici

Pour rappel, la cote de vigilance est de 35,80 et la cote d’alerte à 36.

Le week-end du 6/02 et 7/02, la côte de vigilance a été légèrement dépassée sans atteindre la côte d’alerte. Il n’y a néanmoins pas eu d’impact majeur sur la vie collective et la sécurité des biens et des personnes.

Une légère décrue a débuté depuis le 9/02. On observe également que les niveaux à Nogent sont inférieurs à la crue de 2018 depuis la mise en service de la vanne secteur de Joinville. 

Lors du week-end du 13/02 et 14/02, la décrue s’est poursuivit enfin de passer sous la cote de vigilance.

Depuis samedi (6/02), la promenade Yvette Horner – Ile de beauté est fermée.

Sécurité et prévention >> Les services techniques ont mis en place des barrières autour de l’hémicycle au port de plaisance pour en empêcher l’accès. Les services du Département ont mis en place les murettes anti-crues quai du Port.

Les équipes de la Ville restent en alerte. Elle se tiennent prêtes à installer les passerelles si la situation venait à se dégrader.

crue-hémicycle Nogent-sur-Marne

Hémicycle au port de plaisance

crue-murets Bd Marne_fevrier 2021 Nogent-sur-Marne

Murets installés boulevard de la Marne

 

 

 

Terrasses de la Marne 06/02/2021


En cas de crue, la Ville a mis en place un système d’information à destination de la population par l’envoi de messages sur les téléphones portables.

Si vous êtes en zone inondable et si vous souhaitez vous inscrire sur ce fichier, envoyez un courriel à hygiene@ville-nogentsurmarne.fr ou écrivez aux services techniques (10, rue de la Gare – 94130 Nogent-sur-Marne) en précisant : nom, prénom, adresse, téléphone portable, courriel.


Gestion du risque de crue : les services sont mobilisés

En 2018, Nogent avait été largement impactée par la crue de la Marne. L’Île des Loups, le Port, le Chemin de l’Île de Beauté et des habitations en bordure de Marne avaient été inondés et certains habitants avaient été confrontés à des coupures d’électricité les obligeant à quitter leurs domiciles.

Depuis, la Municipalité s’est attachée à œuvrer pour l’amélioration du dispositif de distribution électrique et optimiser sa gestion opérationnelle en cas de crue.

DES SOLUTIONS POUR MAINTENIR L’ALIMENTATION ÉLECTRIQUE

Jacques J.P. Martin, Maire de Nogent-sur-Marne et Président du Sipperec, a mobilisé ses services et ceux d’Enedis pour mettre en place des solutions destinées à optimiser le maintien de la distribution électrique pour les riverains des bords de Marne en cas de crue.

1 – Des capteurs d’eau connectés par Enedis ont été installés aux emplacements stratégiques.

Ils permettent d’alerter le gestionnaire du réseau de distribution en temps réel du risque engendré par la montée de l’eau et, par conséquent, limite les risques de coupure faisant suite à une détérioration du système électrique. Grâce à ce dispositif préventif, l’intervention d’urgence des équipes d’Enedis et la remise en fonction de l’alimentation électrique sont bien plus rapides.

2 – Mise en place un point de coupure supplémentaire par Enedis.

Pour éviter que les habitations situées en zones non inondées ne soient pas privées d’électricité, car desservies par les mêmes réseaux que les zones inondées, Enedis a réalisé et financé un point de coupure supplémentaire.

3 – Enfin, si des riverains devaient subir à nouveau une coupure, Enedis a prévu la mise en place d’une alimentation électrique aérienne provisoire évitant ainsi l’usage de groupes électrogènes.

ASSISTER, S’ÉQUIPER ET SENSIBILISER

Fort de cette expérience précédente, l’anticipation et l’action sont désormais le leitmotiv des responsables techniques, hygiène et sécurité et environnement avec une réactualisation constante du Plan Communal de Sauvegarde (annuaire de crise, plateforme d’envoi des SMS, lieux d’implantation des passerelles permettant l’accès aux habitations…).

Pour preuve, dès la fin de ce mois de janvier, l’ensemble des équipes ont été mobilisées pour vérifier le matériel et réaliser des exercices à grande échelle avec pour seul objectif : être dans les meilleures conditions logistiques et humaines en cas de besoin.

Plus d’informations sur le site Vigicrues, tronçon Marne aval
Défiler vers le haut