Halte aux violences conjugales

Publié le 21 avril 2020

La promiscuité, l’isolement et l’anxiété qu’implique cette période de confinement inédite accroissent malheureusement de manière considérable les violences faites aux femmes. Dans le Val-de-Marne, tous les dispositifs d’accompagnement des femmes victimes de violences se sont adaptés et fonctionnent pendant la période de confinement.

Le dépôt de plainte est possible dans tous les commissariats du Val-de-Marne. Les rendez-vous pris avant le confinement dans les Unités médico-judiciaires sont tous maintenus. Les nouvelles victimes qui déposent plainte pour violences sexuelles seront elles aussi reçues.

Le dispositif « Téléphone Grave Danger – TGD » mis en place par le parquet de Créteil et la remise d’un téléphone restent opérationnels. Par ailleurs, le parquet maintient les comparutions immédiates et les ordonnances de protection se poursuivent.

Le 115 fonctionne, et permet d’orienter les femmes vers des solutions d’hébergement d’urgence.

3919 : violences femmes infos

Les associations maintiennent l’écoute et l’accompagnement :

  • L’association Tremplin 94, spécialisée dans l’accompagnement global et la mise en sécurité des femmes et des enfants victimes de violences, est joignable au 01 49 77 10 34 ou par mail à tremplin94@orange.fr
  • L’association APCE 94 maintient son standard (01 42 07 49 74 et contact@apce94.fr) pour les femmes victimes de violences et adolescents co-victimes de plus de 12 ans, qui pourront ainsi prendre rendez-vous pour une prise en charge psychologique par téléphone.
  • Les Centres d’information sur les droits des femmes et des familles (CIDFF) du département restent joignables via :
  1. des permanences juridiques aux heures d’ouverture administrative : 06 28 13 92 86 ou au 07 85 24 31 27 ou par mail à victimes.cidff94@gmail.com
  2. des entretiens psychologiques au 06 62 45 73 12 ou par mail à cidff94@gmail.com
Défiler vers le haut