Levée des mesures pour la pointe de pollution atmosphérique

Publié le 1 décembre 2020

Airparif – l’organisme de surveillance de la qualité de l’air – avait prévu jusqu’au 1er décembre 2020, un dépassement du seuil d’information et de recommandation pour la pollution aux particules fines (PM10) en Île-de-France.

Consulter l’arrêté préfectoral (pdf-88,7 Ko) qui lève les mesures suivantes  :

La limitation de vitesse des véhicules est réduite de 20km/h sur autoroutes, les voies rapides, les nationales et les départementales.

Restriction de circulation à Paris et en banlieue (périmètre situé à l’intérieur de l’A86) : interdiction de circuler pour les véhicules équipés de vignettes Crit’Air 3, 4 et 5.

Les effets de la pollution aux particules fines sont agressifs et irritants pour les voies respiratoires. Ils peuvent provoquer l’apparition de nombreux symptômes comme l’inflammation des bronches, l’irritation de la gorge et des yeux, des crises d’asthme.

Tout le monde peut être touché, mais les enfants de moins de 15 ans, les personnes âgées et celles souffrant d’insuffisances respiratoire ou cardiovasculaire présentent le plus de risques. C’est pourquoi les autorités sanitaires recommandent à ces personnes d’éviter les activités sportives intenses.

Défiler vers le haut