Jules Adler, le peintre du peuple : conférence sur l’art

Le 26/11/2019

Par Martine Manfré Itzinger, conférencière nationale.

Peintre franc-comtois, Jules Adler (1865-1952) mort à Nogent-sur-Marne, s’inscrit dans le courant des artistes naturalistes qui ont incarné, à la fin du XIXe siècle, une voie alternative entre les avant-gardes impressionnistes et un art qu’on dit officiel.

Dreyfusard et grand admirateur d’Émile Zola, Jules Adler est surtout préoccupé, au début de sa carrière, par la misère et la dureté de la société industrielle, ce qui lui vaut le qualificatif de peintre « des humbles », s’intéressant autant aux ouvriers (Les hauts-fourneaux de la Providence, Les Enfourneurs, Au pays de la mine…) qu’au petit peuple des villes, notamment celui de Paris où il vit.

Mardi 26 novembre 2019 à 20h30 au Carré des Coignard

Participation : 5 € à régler sur place.

Lieu : Carré des Coignard

Défiler vers le haut