Philosophie juive et modernité

Le 14/12/2019

Conférence avec Avishag Zafrani, docteure en philosophie, chercheuse au centre de philosophie, d’épistémologie et de politique, PHILéPOL à l’Université Paris-Descartes.

Cette conférence aura pour objet dans un premier temps la définition de la philosophie juive. Existe-t-il une philosophie juive, qui hérite simultanément de la tradition juive et de l’histoire de la philosophie européenne ? Et dans ce cas, quels sont les éléments de dialogue entre ces deux cheminements ? Peut-on circonscrire des « éléments juifs » singuliers, comme des rapports au temps, à l’histoire, à l’espérance, hérités par exemple du messianisme, et nous permettant de définir les contours d’une pensée qui apporte des éléments nouveaux à la philosophie ? Dans un second temps, nous interrogerons les liens entre philosophie juive et modernité. La modernité, issue des Lumières, valorisait une rationalité progressiste et émancipatrice. Elle a été louée ou critiquée, donnant notamment lieu à un vaste courant antimoderne, méfiant à l’égard de ses révolutions. Comment les philosophes juifs, saisissant par ailleurs l’opportunité de l’émancipation, ont-ils eux-mêmes porté ou réinterprété cette modernité ?

Samedi 14 décembre 2019 à 20h

Maison de la Culture Juive – 20 Rue André Pontier

En partenariat avec Institut Universitaire d’Etudes Juives Elie Wiesel /année universitaire 2019/2020

Lieu : Maison de la culture juive (MCJ)

Défiler vers le haut