1. Accueil
  2. /
  3. Communiqué
  4. /
  5. Vandalisme : indignation du...

Vandalisme : indignation du maire

Publié le 26 décembre 2018

Indignation et réaction du maire suite aux actes graves dont Marc Arazi et sa famille ont été les victimes

Le 21 décembre 2018, Marc Arazi adressait un courriel à Jacques J.P. Martin, maire de Nogent, pour lui signaler avoir été victime le 14 décembre de dégradations sur son véhicule garé rue Leprince. Il signalait également que son chien avait probablement été la cible d’un empoisonnement. Il demandait un renfort de la sécurité.

Le maire lui a immédiatement répondu :

Je ne peux que condamner des actes irresponsables et inadmissibles dont vous venez d’être victimes. Sachez qu’avec la sécurité municipale et nationale nous prenons très au sérieux ce qui vient de vous arriver en suivant de près l’enquête qui sera diligentée.

Vandalisme et actes odieux ne doivent pas se banaliser dans notre société ; c’est le risque que nous courons depuis plusieurs semaines. Je ne peux accepter la loi de la rue et des casseurs dans notre démocratie. Passez, malgré ce que vous venez de subir et dans l’attente d’éclaircissements, la période des fêtes dans une certaine quiétude. La police municipale reste vigilante.

Scroll Up