[Covid-19] Masques barrières en tissu > une première distribution réussie

Publié le 5 mai 2020

Recommandés dans l’espace public pour accompagner la fin du confinement, des masques barrières ont été distribués à la population les 4 et 5 mai 2020. Cette action s’inscrit dans le cadre d’une décision de commande groupée pour les villes à l’échelle territoriale ParisEstMarneBois. Huit points de distribution, agents mobilisés, conseils d’utilisation…  Près de 25 000 masques adultes et 2500 masques enfants ont déjà été distribués. Retour sur ces deux jours.

Distribution de masques. Nogent-sur-Marne, le 4 mai 2020.« On est en plein rush, on a à peine eu le temps de déjeuner », confie Karine, agent communal volontaire à l’école Guy Môquet, ce 4 mai 2020 à 15h30. Le point de distribution n°6 est l’un des plus importants : 2 500 masques adultes ont été distribués entre 9h et le milieu de l’après-midi.
Un chiffre élevé qui s’explique en partie par sa proximité avec le boulevard de Strasbourg qui compte plusieurs résidences collectives. « C’est une bonne initiative. Le personnel est bien organisé, ce qui permet de gagner en efficacité », fait savoir Emmanuel qui vient de récupérer deux masques.

Fin avril, les Nogentais ont reçu dans leur boîte aux lettres un courrier du maire, président du Territoire, les invitant à venir retirer un masque barrière en tissu pour chaque personne vivant dans le foyer. Dans la cour de l’école ou devant le gymnase Leclerc, la distanciation physique est respectée dans la file d’attente.

MAÎTRISER LES FLUX DE PERSONNES

« Bonjour, pouvez-vous présenter le papier bleu et une pièce d’identité ? » L’organisation est la même dans chaque point de distribution : les habitants doivent d’abord présenter une feuille indiquant le nombre de personnes vivant dans le foyer, une pièce d’identité et un justificatif de domicile –afin de s’assurer de leur présence dans le bon point de distribution- avant de récupérer les précieux accessoires.

En complément du gel hydroalcoolique et du désinfectant à disposition, un circuit est mis en place grâce à des barrières et plusieurs tables sont installées pour permettre un retrait rapide et une distribution fluide. Un marquage est sol est visible dans certains points. Particularité des points 6 (école Guy Môquet) et 7 (centre technique municipal) : la configuration des lieux permet une distribution en extérieur. « Quand je vois le prix que peut atteindre un masque en grande surface ou en pharmacie, je suis satisfait de la décision du maire pour cette première dotation en tissu », confie un père de famille.

PLUS DE 50 AGENTS MOBILISÉS

Au centre technique municipal, situé rue de Plaisance, six agents accueillent les habitants. Au total, 386 personnes se sont présentées entre 9h et 12h30 ce lundi 4 mai. Plus de 50 employés communaux se sont portés volontaires pour contribuer au bon déroulement de l’opération.

Les points n°4 (salle Charles de Gaulle) et n°8 (stadium Christian Maudry) ont également connu une forte affluence : près de 800 masques distribués entre 9h à 12h.

Les Nogentais se montrent majoritairement satisfaits de cette opération et voient, dans cette sortie, une raison essentielle : se protéger tout en protégeant les autres. « Le masque en tissu est très efficace mais il l’est davantage si l’on ajoute les visières 3D. Cela permet de moins se toucher le visage», précise l’adjoint au maire chargé des élus solidaires et médecin en fonction.

« Je suis satisfait de ces deux jours de distribution, que j’ai souhaité les 4 et 5 mai pour anticiper le démarrage du déconfinement, tout en tenant compte du vendredi férié. Mon objectif est atteint » a précisé le maire, à la salle Émile Zola.

Recommandés dans l’espace public pour accompagner la fin du confinement, des masques barrières en tissu ont été distribués à la population les 4 et 5 mai 2020. Cette action s’inscrit dans le cadre d'une décision de commande groupée pour les villes à l’échelle territoriale. Huit points de distribution, agents mobilisés, conseils d’utilisation… Retour sur ce premier jour de distribution. Lire l'article sur la distribution des masques

PRIX ET QUALITÉ DE CES MASQUES

Le 10 avril, le maire de Nogent, en tant que président de ParisEstMarneBois, a proposé une commande groupée aux 12 autres maires du Territoire. Au total, 450 000 masques ont été commandés pour l’ensemble des 13 communes-membres.

« Cette action prouve que l’intercommunalité est une opportunité, souligne François Roussel-Devaux, directeur général des services (DGS) du Territoire. Grâce à la mutualisation des moyens, on relève plus facilement certains défis, comme celui-ci. »

Passée durant la semaine du 20 avril, la commande a été réceptionnée 8 jours plus tard par les services de ParisEstMarneBois. Dans le cas nogentais, près de 40 000 masques sont destinés à la population, y compris aux enfants de 7 à 12 ans. Le coût total pour la Ville s’élève à près de 130 000 € TTC (prix unitaire du masque : 2,95 €). L’État devrait prendre en charge 50 % du coût des masques grand public achetés par les collectivités à partir du 17 mars 2020.

Quid de la norme ? Les masques sont agréés type 1 par la délégation générale de l’armement (DGA), leur niveau de filtration est élevé : 90 % des particules émises par le porteur. Ils sont fabriqués en France : à Villiers-le-Bel pour les masques destinés aux adultes et à Stains pour ceux destinés aux plus jeunes. Ce masque « grand public » peut être lavé à la machine ou à la main près de 40 fois. Pour préserver la durée de vie des élastiques, le lavage à la main est recommandé. Plusieurs tutoriels sur YouTube vous indiquent la marche à suivre.

Cette initiative vient compléter les distributions de masques type FFP2, par la Ville et la Région, aux professionnels de santé de Nogent.

25 000 masques adultes et 2500 masques enfants ont été distribués en 2 jours.

Un numéro d’appel pour les personnes n’ayant pas pu se déplacer les jours de distribution

>> 01 43 24 62 92 <<

Lire l’article sur l’annonce de la distribution les 4 et 5 mai 2020

Défiler vers le haut