Nogent-sur-Marne labellisée Terre de Jeux 2024

Publié le 20 novembre 2019

En août dernier, la Ville de Nogent-sur-Marne déposait son dossier de candidature à l’obtention du label Terre de Jeux 2024, montrant son engagement autour de trois objectifs : célébration, héritage et engagement pour les Jeux olympiques et paralympiques 2024 à Paris.

Le 20 novembre 2019, elle est officiellement labellisée Terre de Jeux 2024, comme 500 autres communes et intercommunalités.

Le maire de Nogent et Roxana Maracineanu, ministre des Sports

Le maire de Nogent-sur-Marne a pu échanger de nouveau avec la ministre des Sports, qui était venue au  Festi’Marne olympique en juin dernier. Un rendez-vous nogentais pour favoriser la découverte de nouvelles pratiques à un large public.

C’est à l’occasion du congrès de l’Association des maires de France et présidents d’intercommunalité, que Tony Estanguet, président de Paris 2024, et François Baroin, président de l’AMF, ont annoncé la liste des 500 premières communes qui recevront le label « Terre de Jeux 2024 », destiné aux collectivités qui s’engagent dès aujourd’hui dans l’aventure des Jeux avec leurs habitants.

Nogent-sur-Marne est également candidate pour être centre de préparation aux Jeux (CPJ).

paris2024.org

Réponses au sondage Terre de Jeux 2024 mis en ligne sur l’application

Du 27 août au 20 novembre 2019, 246 personnes ont répondu au sondage en ligne sur l’application Tout Nogent dans votre poche. Une série de 6 questions permettait de donner son avis.

  • Nogent a-t-elle ses chances pour décrocher le label Terre de Jeux 2024 ?

84,55 % ont répondu OUI.

  • Nogent a-t-elle les atouts pour être Centre de préparation aux Jeux (CPJ) ?

82,11 % ont répondu OUI.

  • Quelles disciplines Nogent pourrait accueillir en préparation des JO ?

L’aviron, le kayak et le plongeon arrivent en tête.

 

  • Est-il intéressant pour les clubs nogentais d’être associés à la préparation des équipes engagées au Jeux ?

93,09 % ont répondu OUI.

  • Pratiquez-vous une activité sportive ?

67,89 % ont répondu OUI.

L’intégralité des réponses au sondage à retrouver ici  (pdf- 917 Ko)

Défiler vers le haut